Catégorie : Les Olives d’ailleurs

Greffes d’oliviers « à hauteur de chèvre » à l’Est de la Crète

Le mois dernier, j’ai eu le privilège de faire quelques jours de récolte avec Brigitte et Bertrand, des ami.e.s belges d’accents mais grecs d’adoptions.

Alors que nos récoltions un de leurs champs, je tombe nez à nez avec un drôle d’arbre. À ma grande surprise, j’aperçois des olives parmi les branchages. “C’est un olivier sauvage” m’explique alors Bertrand. Voyant que la lumière dans mes yeux met un peu de temps à s’allumer, il développe : “Ce n’est pas un koroneiki mais une variété sauvage. On peut manger ses olives mais l’huile qu’elles produisent n’est pas très savoureuse donc on ne le récolte pas”. Je profite de la pause qui arrive pour assaillir le pauvre Bertrand de questions. Comment se fait-il qu’une variété sauvage se soit retrouvée dans notre champ de koroneiki ? J’apprends que tous les arbres plantés autour de nous sont des koroneikis greffées sur des variétés sauvage.

Pour les rats des villes qui, comme moi, ne savent pas faire la différence entre bouture et marcottage, j’ai donc décidé de tout reprendre depuis le début.

@Adravasti

Je vous parle souvent du « cycle de l’olivier », ces moments qui chaque année, se succèdent et se ressemblent. Mais de l’oeuf ou la poule, j’avais oublié de me demander ce qui venait avant. Avant que notre olivier ait des olives par exemple.  Voici ce que j’imaginais : on plante un noyau, qui grandira en un jeune olivier capable de produire des olives.

@Adravasti

FAUX. La variété koroneiki que nous produisons est toujours greffée sur une variété sauvage aux racines profondes et parfaitement adaptée au terroir. Le porte-greffe sauvage est donc en charge des racines et d’une partie du tronc tandis que le greffon est en charge des branches qui produisent nos olives. La greffe est un travail d’orfèvre qui permet à ces êtres hybrides d’être à la fois résistants et de produire les meilleurs olives possible. Le meilleur des deux mondes en quelques sortes.

FAUX. La variété koroneiki que nous produisons est toujours greffée sur une variété sauvage aux racines profondes et parfaitement adaptée au terroir. Le porte-greffe sauvage est donc en charge des racines et d’une partie du tronc tandis que le greffon est en charge des branches qui produisent nos olives. La greffe est un travail d’orfèvre qui permet à ces êtres hybrides d’être à la fois résistants et de produire les meilleurs olives possible. Le beurre et l’argent du beurre.

Au printemps, les pépiniéristes effectuent des greffes en fente ou en couronne. En Crète, elles sont réalisées environ à un mètre de hauteur, comme vous pouvez le voir sur la photo un peu plus bas. Pourquoi si haut ? Parce vous pensez bien qu’après un tel travail, les premières feuilles de notre jeune greffon sont aussi précieuses qu’un paquet de farine chez Carrefour un jour de confinement. Alors pas question de les laisser à la merci des terribles bovidés qui rodent. C’est pour ça qu’ici, les greffes sont faites « à hauteur de chèvre ».

@Adravasti

Même une fois la greffe prise, rien n’est jamais acquis. Car la variété sauvage, sélectionnée pour sa vigueur, peut toujours s’imposer sur la délicate variété cultivée. Un oeil attentif sait repérer une écorce plus lisse, des feuilles moins élancées ou des olives plus rondes, signes qu’une branche sauvage s’est introduite, en douce, au milieu d’un arbre koroneiki. Une vraie Games of tronc d’arbre !

Une devinette pour finir : Qu’obtient-on quand on plante dans le sol une olive koroneiki ?
Réponse : Un variété sauvage ! Définitivement, votre bon sens ne vous sera d’aucune utilité aujourd’hui.
L’art de la greffe est donc intimement lié à la culture des arbres fruitiers. C’est elle qui a permis à l’Homme d’améliorer la qualité des fruits et de constituer des vergers. Une rencontre fructueuse entre l’ingéniosité de l’être humain et les ressources infinies de la nature.

@Adravasti

Adravasti permet d’adopter un olivier en Crète et de recevoir son huile, ainsi que des nouvelles du producteur et de la région toute l’année. Un circuit court pour favoriser une agriculture qui respecte l’Homme et la nature. Et pour les fêtes, Adravasti propose des coffrets à offrir pour Noël !

RDV sur adravasti.fr/ et sur Facebook ou Instagram @adravasti


[Sources: https://adravasti.fr/la-greffe-en-bref/, Les images sont toutes de Manon Desportes ou libres de droit.] 

C’est dans les terres rouges qu’on fait les meilleurs huiles

Quand on s'intéresse à la partie technique de la production et plus encore quand on parle de dégustation de l'huile d'olive, les regards se tournent naturellement vers sa grand sœur éternelle, cousine de la Méditerranée : la vigne. Elle nous a appris que chaque terroir influence à sa manière les arômes et la qualité de la production. Creusons donc (littéralement) un petit peu le sujet pour en savoir plus…

Lire la suite

L’huile d’olive libanaise, en quête d’identité

[ARCHIVE] Selon le Ministère de l’Agriculture libanais, le Pays du Cèdre est aujourd’hui planté de 13 millions d’oliviers principalement de variétés autochtones – Souri, Baladi – sur 22% de la surface agricole totale du pays. Plus de 50% des agriculteurs libanais travaillent dans cette culture, soit près de 100 000 personnes.

Lire la suite

(Dé)connexion avec la Nature chez Finca Abril

Hélène nous ouvre la porte de sa finca… – © In Olio Veritas

Frank et Hélène sont marins. Il est capitaine de yachts de luxe et elle a monté son entreprise de travaux sous-marins à Porquerolles. Rien ne les prédestinait donc à s’attacher à des terres. C’est pourtant au fin fond d’une vallée surplombant le Delta de l’Ebre, au sud de la Catalogne, qu’ils ont ancré leur récente passion pour les oliviers. Loin des câbles et des paillettes, en connexion avec la Nature. Propos recueillis par © In Olio Veritas.

C’est en 2016 qu’Hélène et Frank ont un coup de foudre pour les oliviers. Ils cherchent à acheter une parcelle d’abord en France, près de leur lieu de vie à Porquerolles, puis en Italie, mais les prix sont trop élevés pour une aventure encore un peu floue. C’est dans la région du Delta de l’Ebre, réserve naturelle entre mer et montagne au sud de la Catalogne, qu’ils trouvent leur bonheur : la Casa Maria, une minuscule finca – abri agricole traditionnel – et ses trois hectares d’oliviers en terrasses verticales. Le cabanon de pierre était encore dans son jus, avec son puits, son échelle de récolte, sa minuscule mezzanine et bien sûr son calendrier érotique accroché au mur.L’oliveraie de la Finca Abril au petit matin. – © In Olio Veritas

Ils entreprennent quelques travaux de restauration, et acquièrent très vite deux nouvelles parcelles d’oliviers avec deux autres fincas, dont la Finca Abril où nous avons logé. Leur objectif est d’apporter un peu de confort tout en préservant l’authenticité des lieux, et surtout dans une démarche écologique. En s’adaptant à l’environnement local ils atteignent l’autonomie dans la sérénité.

La Finca Abril dans son écrin de verdure. – © Finca Abril

Tout d’abord : l’électricité. Pour profiter du soleil qui inonde cette région toute l’année, ils installent six panneaux solaires de 200 Watts chacun sur le toit le la Finca Abril, permettant d’alimenter les appareils électriques à faible consommation. Pas de fer à repasser ni de radiateur électrique donc, mais on peut recharger son appareil photo après une journée de balade dans le maquis.

Ici, pas de réseau public d’eau potable, qui est une ressource de plus en plus rare dans la région. Qu’à cela ne tienne, la maison est équipée d’une citerne souterraine d’une capacité de 7000 litres qui récupère l’eau de pluie, et d’un système de recyclage pour profiter du précieux liquide au maximum. On peut ainsi cuisiner, se doucher, arroser le jardin ou encore alimenter le sauna et le bain nordique installés par Franck au milieu des oliviers, le grand luxe !

Calme, luxe et volupté, dans ce bain nordique au milieu des oliviers. – © In Olio veritas

Pas de wifi, ni de réseau téléphonique non plus. Au milieu des oliviers et des amandiers, on prend le temps de vivre ensemble, d’observer la nature, d’apprécier les choses simples, de rêver… Seul Benjamin, le fils d’Hélène, sait où trouver une once de réseau en haut d’un muret de pierre pour envoyer de rares textos et donner rendez-vous à ses amis pour aller faire du kite-surf dans le Delta.

Pour s’occuper des oliviers, Hélène et Franck viennent dès qu’ils le peuvent, et s’appuient sur leurs voisins oléiculteurs. En cette première année de production, ils ont obtenu 300 L d’huile d’olive biologique vendue sous la marque Finca Abril. Ils comptent augmenter les volumes au fur et à mesure, et diversifier les productions. Ils viennent ainsi d’acheter une parcelle d’orangers en terrasse à Bitem près de Tortosa, nouveau coup de cœur de Franck qui estime qu’il s’y trouve un trésor…

En faut de la parcelle de la Casa Maria, Hélène rêve d’installer son bureau… – © In Olio Veritas

Pour vendre leur huile d’olive et autres produits du terroir ensoleillé, Hélène et Franck rêvent de faire un long roadtrip en foodtruck, qui les mènerait d’Espagne jusqu’au Danemark, en prenant le temps de visiter, de savourer et de rencontrer les passionnés de gastronomie sur leur trajet. C’est le début d’une grande aventure, entre mer et oliviers donc, et les deux marins doivent l’avouer : « on s’attache vraiment aux terres ! ».

Le chien du voisin nous a suivi pendant toute la visite ! – © In Olio Veritas

POUR RÉSUMER

  • Producteurs : Hélène Megret et Franck Debyser
  • Marques : Finca Abril, Casa Maria
  • Depuis : 2016
  • Lieu : région du Baix Ebre, province de Tarragone, en Catalogne
  • Oliveraie : 9 hectares
  • Variétés : la Morruda (DOP) – Sevillanca (DOP) – Arbequina
  • Récolte : manuelle, en octobre
  • Moulin : Mas de Flandi (Calaceite, en Aragon)
  • Production : 300 litres en 2019
  • Autres produits : amandiers, orangers
  • Spécificités : biologique

​Pour en savoir plus sur les huiles d’olive d’Hélène et Franck, rendez-vous sur :

Retrouvez tous nos articles sur l’oléiculture en Espagne, par ici !

[oléiculture en Espagne] La Cova Fumada, une passion à partager

L’huile d’olive mériterait une place bien plus grande dans le cœur des consommateurs ! Cécile a le parlé franc, une créativité débordante et l’envie folle de partager sa passion pour l’huile d’olive, de faire savoir la beauté et la richesse de ce précieux or vert. Elle nous emmène visiter son oliveraie au sud de la Catalogne et nous présente différents acteurs clés de la région. En route ! Propos recueillis par © In Olio Veritas

Lire la suite

[oléiculture en Espagne] Les douze travaux de Xavier Guilera de Oli Coll del Alba

Retaper une oliveraie laissée à l’abandon n’est jamais chose aisée. Alors 30 hectares d’oliviers retournés à l’état sauvage, sur des terrasses escarpées et difficilement accessibles, on vous laisse imaginer. C’est pourtant ce qu’entreprend Xavier Guilera de Oli Coll del Alba depuis 7 ans, dans les contreforts du Delta de l’Ebre, au sud de la Catalogne. Avec passion, amour du travail bien fait et respect de la nature. Propos recueillis par © In Olio Veritas

Lire la suite

[Lecture] L’OLÉICULTURE INTERNATIONALE

L’OLÉICULTURE INTERNATIONALE
Diffusion historique, analyse stratégique et vision descriptive
Octobre 2018, 158 pages
Livre en format .pdf traduit en français téléchargeable  : https://drive.google.com/file/d/1QmqqGAyfGJKzF92Aj6NQSfL3StJBnN_S/view

COORDINATEURS et AUTEURS : Juan Vilar, Jorge E. Pereira
AUTEURS : Daniel Urieta, Antonio Menor, Sergio Caño, Jesús Barreal, María del Mar Velasco, Raquel Puentes, Samir Sayadi Gmada
PROLOGUES: Abdellatif Ghedira, Francisco Reyes, Enrique Acisclo

1/ Origine et évolution de l’oléiculture : historique
2 / L’oléiculture internationale: description, défis et stratégies
3 /Une vision descriptive complète de l’oléiculture internationale.

Cette troisième partie représente tous les pays producteurs d’huile d’olive ou d’olives de table dans le monde; C’est la partie la plus didactique avec la localisations des arbres, de vergers, leurs tailleles données sur la production, les exportations, la consommation par pays. Ci-dessous 2 exemples d’infographies avec le marché mondiale et la France.

Je pense plutôt qu’ils voulaient mettre comme variétés françaises principales : Aglandau, cailletier, salonenque, tanche, picholine, bouteillan

Concours Trophée Premium « Volubilis Extra vierge Maroc 2020 »

TOP TEN du Trophée Volubilis 2020 : TIHLIMA, TIHLI LA CORSEE, OLEA CAPITAL ZOUITINA PRESTIGE, CHANIA TERRA AUTHENCIA, IKHLAS MAROC VERT, AKALIA

La cérémonie de remise des prix de la 12ème édition du Trophée Premium « Volubilis Extra-Vierge Maroc 2019 » de la meilleure « Huile d’Olive Extra-Vierge Conditionnée du Maroc », a eu lieu le samedi 1ier Février à l’Agro-pôle Olivier, École Nationale d’Agriculture de Meknès. j’ai fait partie du jury 2020 avec 7 autres dégustateurs venus d’Italie, d’Allemagne et du Brésil. J’ai été très surprise par la qualités des huiles dégustées et coup de cœur pour la variété la picholine marocaine qui donne de supers jus intenses et aromatiques.  Le Trophée Premium « Volubilis Extra-Vierge Maroc » est ouvert aux producteurs des meilleures Huiles d’Olive marocaines Extra-Vierge conditionnées dans l’objectif de promouvoir la qualité de l’huile d’olive Extra-Vierge conditionnée du Maroc au niveau du marché national et international.

Lire la suite

VICTOIRES OLIO NUOVO DAYS 2020

LE JAPON REMPORTE LE PRIX DE LA MEILLEURE HUILE D’OLIVE VIERGE EXTRA DE L’HÉMISPHÈRE NORD AU CONCOURS OLIO NUOVO DAYS

OLIO NUOVO DAYS est le premier événement international dédié à la promotion de l’huile d’olive extra vierge nouvelle et Premium. Dans le cadre de sa 5ème édition, les OLIO NUOVO DAYS Hémisphère Nord ont lieu du 16 au 18 janvier 2020. Ils proposent un parcours de dégustation dans Paris (samedi 18 janvier) pour séduire les palais en quête d’émotions et inconditionnels du fruité primeur, une Master Class au Cordon bleu pour les professionnels (le vendredi 17 janvier) et un concours réservé exclusivement aux huiles d’olive vierge extra produites dans l’hémisphère Nord fin d’année 2019.

Lire la suite

Une récolte forte en Chetoui !

Après un certain nombre d’incertitudes météorologiques et de changements de dates, nous voilà enfin, mon compère et associé Armand et moi dans le vol AF1084 de 6:45 direction Tunis, prêts à rejoindre notre ami Saber, rencontré en formation à Gordes, qui nous a invité à venir récolter ses olives dont il fera un pur jus monovariétal de Chetoui, une variété tunisienne de caractère !

Lire la suite

FOCUS ÉTATS-UNIS – IMPORTATIONS D’HUILE D’OLIVE

Les États-Unis contribuent à environ 36% des importations mondiales d’huile d’olive, suivis par l’Union européenne avec 15%, le Brésil avec 8%, le Japon avec 7% et le Canada avec 5%. Ces quatre pays réalisent 71% des importations mondiales. Les parts des autres pays importateurs sont inférieures à 5%.

Lire la suite

FOCUS BRÉSIL – IMPORTATIONS D’HUILE D’OLIVE ET D’OLIVES DE TABLE

Huile d’olive et huile de grignons d’olive, pourcentage d’importations mondiales (moyenne 6 campagnes)

Le Brésil réalise environ 8% des importations mondiales d’huile d’olive, ce qui en fait le troisième importateur mondial, derrière les États-Unis (36%) et l’Union européenne (15%), qui contribuent à eux trois à 59% des importations mondiales d’huile d’olive et d’huile de grignons d’olive.

Lire la suite

URUGUAY : OLIVARES DE SANTA LAURA


À travers la création de leur oliveraie et leur moulin en Uruguay, Laura et Gonzalo de Olivares de Santa Laura nous font découvrir ce que représente l’HOVE dans leur pays, quels sont les enjeux de sa culture, … L’huile d’olive Olivares de Santa Laura sera présente lors de la première édition des Olio Nuovo Days South Hemisphere, les 20 et 21 juin 2019; Un parcours, un concours, une masterclass autour de l’huile d’olive nouvelle venant des pays producteurs de l’hémisphère sud.
Lire la suite

Spécial Expoliva édition 2019

Le salon biennal et international Expoliva, grand événement dédié à l’huile d’olive et au secteur oléicole a eu lieu cette année au mois de mai à Jaén, capitale mondiale de l’huile d’olive. Parmi 11 pays et 180 huiles qui ont intégré cette grande exposition à l'échelle internationale, cinq producteurs français ont été sélectionnés pour représenter la production française au salon Expoliva virgen extra et une dégustation ouverte au public a eu lieu le mercredi soir.  J’ai le plaisir d’avoir été invitée pour guider la dégustation et faire découvrir deux huiles représentatives du verger français. Retour sur cet oléoutour de 4 jours en Andalousie.

Lire la suite

Histoire ancienne et moderne de l’huile d’olive au Japon

Peu de personnes le savent en Europe, ni même au Japon, mais il existe une production d’huile d’olive sur l’archipel nippon ! Principalement concentrée dans la préfecture de Kagawa, et plus précisément sur l’île de Shōdo, cette culture a commencé il y a plus de cent ans, peu après l’ouverture du pays sur le monde extérieur. Tour d’horizon de ce siècle d’existence avec Kubota Takeyasu, Directeur de l’Institut de Recherche Olélicole de Shōdoshima, et Shibata Hideaki, Chef du panel d’analyses sensorielles de ce même institut.

Lire la suite

L’huile d’olive japonaise : quand la passion l’emporte sur la raison

Il y a 150 ans, le Japon ouvrait ses portes et ses ports au monde extérieur, et ce faisant à des cultures – dans tous les sens du terme – qui lui étaient jusqu’ici inconnues. Parmi celles-ci, les olives et leur huile, qui ont peu à peu réussi à séduire une petite frange de la population, dont quelques passionnés qui se sont lancés avec enthousiasme dans l’oléiculture. Contre vents et marées pourrait-on ajouter, car le Japon est loin d’être une terre hospitalière pour l’olivier.

Lire la suite

BRÉSIL : La famille Albornoz

Au tout début de l’historie de l'huile d'olive vierge extra Albornoz, il y a deçà 30 ans, la famille Albornoz a commencé avec un élevage d'Angus et des plantations de riz et de soja. C'est en 2013 que l'entreprise familiale se diversifie et se lance sur le marché fruitier avec le projet audacieux de planter des noyers et des oliviers au Brésil. Depuis lors, l'entreprise est dirigée par les femmes de la famille, à sa tête la matriarche Margarida Albornoz Ferreira. Le projet compte aujourd'hui 220 hectares plantés 4 variétés d'oliviers ont été plantés (arbequina, arbosana, koroneiki y coratina). En 2019, les premiers produits de la Casa Albornoz seront commercialisés et pour son lancement l’huile d’olive vierge extra Albornoz sera présente lors de la première édition des Olio Nuovo Days South Hemisphere, les 20 et 21 juin 2019; Un parcours, un concours, une masterclass autour de l’huile d’olive nouvelle venant des pays producteurs de l’hémisphère sud. Beau programme! En attendant de déguster l'huile d'olive Albornoz, je vous laisse avec quelques posées à Maria Virginia y Ana Luiza Albornoz Ferreira sur l'oléiculture au Brésil.

Lire la suite

Palmarès du concours International «Les Huiles du Monde» AVPA-Paris 2019

Le verdict du concours International « Les Huiles du Monde » AVPA-Paris 2019 est désormais connu et les médailles ont été officiellement remises aux lauréats le jeudi 25 avril 2019. Pour cette 17ème édition quelques tendances se dégagent :- Un maintien du nombre des participants malgré une année climatique difficile. Le concours confirme sa notoriété avec cette année près de 300 huiles d’excellence. Le bassin méditerranéen est toujours largement représenté pour les huiles d’olive mais des productions passionnantes sont arrivées d’Ukraine, du Mexique ou du Pérou pour ne citer que les pays les plus lointains.- Pour les huiles d’olive les résultats sont les suivants : 125 Diplômes Produit Gourmet 2019 ont été remis aux huiles d’olive ayant des qualités remarquables et parmi celles-ci 70 Trophées Gourmet Or, Gourmet Argent et Gourmet Bronze ont été attribués. Résultats Huiles d'Olive 2019

Lire la suite

CHILI : Alonso, producteur d’huile d’olive de l’hémisphère Sud

Aux pieds de la cordillère des Andes chiliennes dans la région de O'higgins en Patagonie, les oliviers de la famille Alonso surplombent le lac Jeinimeni créant un micro climat méditerranéen idéal pour la culture de ses 369 hectares d'oliviers. L'huile d'olive vierge extra de la variété Coratina sera présente lors de la première édition des Olio Nuovo Days South Hemisphere, les 20 et 21 juin 2019; Un parcours, un concours, une masterclass autour de l'huile d'olive nouvelle venant des pays producteurs de l'hémisphère sud. Au Chili, la récolte a lieu entre la mi avril et la fin mai. Toute les équipes d'Alonso viennent de commencer à travailler -plus tôt que le reste des producteurs chiliens. Diego Livingstone, maître moulinier répond à nos questions sur l'huile d'olive au Chili, nouveau producteur d'huile d'olive.

Lire la suite