Première : La senda del azar un avant et un après dans l’oliveraie


Un documentaire qui raconte un avant et un après dans la culture de l’olivier.

Tourné dans six pays et traversant les zones oléicoles des deux hémisphères, La Senda del Azar (la voie du destin) rend hommage aux pionniers qui ont révolutionné la production d’huile d’olive. Partageant leurs connaissances et leurs expériences, agriculteurs, scientifiques, inventeurs et entrepreneurs nous racontent l’histoire de l’extraordinaire transformation de cet ancien commerce en une industrie moderne et mondialisée.

Cela fait plus de 25 ans que le modèle de haie a été mis en œuvre pour la première fois dans l’oliveraie.

Bien qu’à l’heure actuelle, il s’agisse d’un système de plantation consolidé, à ses débuts, tous avaiebt des doutes et des incertitudes. La thèse narrative du film gravite autour de cette idée : l’innovation. En ce sens, le film se concentre sur ce raisonnement depuis le début du modèle de la haie et son évolution jusqu’à nos jours.

Pourquoi le chemin du hasard ?

La Senda del Azar, doit son titre à un poème d’Antonio Machado. En cela, il fait référence au fait que la vie est le chemin du hasard et que ses chemins sont incertains. Ce titre reflète succinctement ce que le parcours du modèle en haie fruitière a signifié. Un chemin où le hasard et la chance ont joué un rôle déterminant pour en arriver là où nous en sommes aujourd’hui.

La Senda del Azar a fait sa première mondiale à la mi-2020. Le 25 juin en Espagne et au Chili, le 31 juillet aux États-Unis et en Australie, et le 8 septembre au Maroc et en Tunisie. La première en Espagne a été un succès, avec une participation de plus de 1 000 personnes.

L’accueil que le film a eu de la part des spectateurs a permis de repenser la trajectoire de la pièce. Suite aux bonnes critiques, Agromillora a décidé de distribuer le film à travers des Festivals Internationaux spécialisés dans l’agriculture, la vie rurale et l’innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.