Yu Sheng Kang – Chine

Bienvenue chez Yu Sheng Kang ! – © In Olio Veritas

  • Producteur : Pu Jianxin
  • Marque : Yu Sheng Kang
  • Année : 2009
  • Lieu : Wudu, Gansu, Chine
  • Oliveraie : –
  • Variétés : nombreuses, notamment : Leccino, Koroneiki, Pendolino, Frantoio, Picual, Arbequina, etc.
  • Récolte : novembre, à la main
  • Production : 200 000 L par an
  • Autres produits : –
  • Spécificités : achat des olives aux oléiculteurs de 20 villages

Produire de l’huile d’olive dans le Gansu, un business fructueux !

Parmi les 11 grosses entreprises d’huile d’olive du district de Wudu (production >100 tonnes par an), nous avons rendez-vous ce matin chez Yu Sheng Kang, dans une zone industrielle sinitre au pied de l’autoroute qui longe le fleuve Bailong. Très loin de l’icône paysanne, ici on parle usine, business et showroom, dans un cadre assez bling-bling. Entretien avec M. Pu dans des trônes de bois sculpté.

Reçus dans la luxueuse salle de réception, nous échangeons avec le fondateur grâce à notre traducteur M. Liu – © In Olio Veritas

In Olio Veritas – Quand et pourquoi avez-vous décidé de vous lancer dans l’huile d’olive ?

Pu Jianxin – Pendant des années, j’ai travaillé dans le bâtiment, ici dans la province de Longnan. Mes ouvriers étaient pour la plupart aussi agriculteurs, et j’ai découvert que beaucoup avaient des oliviers, et des olives, qu’ils ne transformaient pourtant pas faute de temps et de matériel. J’ai vu là une bonne opportunité et, comme j’avais les moyens, j’ai investi en 2009 dans cette usine avec un grand moulin Pieralisi et un bâtiment de bureaux avec un showroom. En 2010, j’ai créé l’entreprise et la marque Yu Sheng Kang et j’ai démarché des oléiculteurs de la province pour leur proposer de collaborer.

Le moulin Pieralisi est un must-have pour M. Pu. – © In Olio Veritas

IOV – Donc vous avez une chaine de production et une marque, mais pas d’oliviers en propre, c’est bien cela ?

Pu Jianxin – Oui, le fonctionnement est simple : au moment de la récolte, de fin octobre à fin novembre, les paysans partenaires viennent à l’usine pour me vendre leurs olives. En 2018, j’ai acheté plus de 1 000 tonnes d’olives à des cultivateurs issus de 20 villages de la province. Ensuite, je m’occupe avec mon équipe de 40 personnes de la production d’huile d’olive extra vierge de qualité, et de la distribution en Chine, principalement dans la région du Gansu, mais aussi à Pékin.

Le packaging noir et or dans une boîte de velour, so chic ! – © In Olio Veritas

IOV – Si ce n’est pas indiscret, quel est le prix d’achat des olives aux cultivateurs ?

Pu Jianxin – Cela dépend des variétés et de l’état des olives. La plupart des paysans ont entre 3 et 5 variétés différentes, qu’ils m’apportent mélangées. Mais d’autres arrivent à séparer, donc cela vaut plus. En moyenne, je dirais que le prix d’achat est de 6 Yuans le kilo (0,85€/kg), ce qui est positif pour les paysans, sachant que la plupart m’apportent environ 8 tonnes d’olives. C’est un bon business.

C’est sur cette esplanade devant l’usine qu’a lieu l’achat d’olives en novembre. – © In Olio Veritas

IOV – Vous semblez enthousiaste ! Comment voyez-vous le futur de l’huile d’olive en Chine dans 10 ans ?

Pu Jianxin – Dans 10 ans ? En Chine tout va beaucoup plus vite, il faut penser à 3 – 5 ans. Pour moi, l’avenir de l’huile d’olive en Chine est bon. Pour l’instant la population ne connait pas bien l’huile d’olive et ne sait pas faire la différence entre la bonne et la mauvaise qualité. Un sondage récent a montré que seuls 0,14% des Chinois achètent de l’huile d’olive. La plupart ne sait même pas qu’on produit de l’huile d’olive de qualité dans leur propre pays, ici dans le Gansu. C’est normal, puisque l’huile d’olive n’existe pas encore dans la gastronomie chinoise. Mais ça va changer ! Le gouvernement organise de grandes campagnes de publicité pour promouvoir l’huile d’olive et ses bienfaits pour la santé, et montrer que la production d’huile d’olive de qualité n’est pas réservée aux pays européens. La Chine est un grand pays et donc un grand marché potentiel pour l’huile d’olive locale.

Le futur sera rutilant pour l’huile d’olive chinoise selon M. Pu. – © In Olio Veritas

IOV – Pouvez-vous nous montrer quelques exemples de publicité du gouvernement ?

Pu Jianxin – Bien sûr ! Regardez ce beau reportage sur notre entreprise sur CCTV. Et il y en a eu plusieurs. Il y a aussi des publicités sur les réseaux sociaux. Ils mettent les moyens financiers pour changer rapidement les habitudes de consommation locale, en mettant en avant les bénéfices et en montrant qu’ici en Chine nous faisons les choses bien : culture bio, récolte à la main, lignes de production technologiques, laboratoires de recherches, marketing, etc.

Plusieurs reportages sur la TV Nationale CCTV romancent la production d’huile d’olive en Chine – © In Olio Veritas

IOV – Merci M. Pu. Allons déguster maintenant, si vous le voulez bien !

M. Pu nous accompagne dans la boutique showroom, au rez-de chaussée de ses bureaux. La mise en scène est épurée et les étagères de bouteilles sont surmontées de cadres affichant les publicités de la marque Yu Sheng Kang. M. Pu nous tend des verres à pieds pour déguster son élixir de 2018. La robe dorée est belle, mais l’huile reste assez fade. Pas de défaut, mais pas une once de piquant ou d’amertume. On imagine que cela est dû à l’indifférence avec laquelle les nombreuses variétés cultivées dans la région sont mélangées au moment de la presse. Peu importe, notre hôte ne semble pas tant s’intéresser au goût, qu’à l’image !

L’huile d’olive vierge extra bio Yu Sheng Kang saura-t-elle nous séduire ou nous surprendre ? – © In Olio Veritas

Pour en savoir plus sur l’huile d’olive en Chine, retrouvez tous nos articles ici.

And in English here!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *