Nouvelle méthode d’extraction des composés phénoliques des grignons d’olive

Grignons humides Photo : Cécile Le Galliard 2014

Des équipes du CSIC et de l’Université de Séville ont mis au point une méthodologie pour extraire les composés phénoliques des grignons d’olive frais, en utilisant des solvants eutectiques profonds naturels (connus sous l’acronyme NADES, Natural Deep Eutectic Solvents) avec une base acide. Les NADES ont été mis en service il y a quelques années et constituent une alternative verte (« solvants verts ») aux solvants classiques.

Les NADES utilisés dans ce procédé sont des mélanges de substances naturelles et pour des utilisations alimentaires (comme des sucres ou des acides), utilisés pour la première fois dans le grignons, et constituent une alternative efficace, sûre et respectueuse de l’environnement aux solvants normalement utilisés dans l’extraction des substances bioactives.

« Les NADES ont un point de fusion bas et sont très peu volatiles, ils polluent donc moins l’atmosphère. Les solvants conventionnels sont volatils et lorsqu’ils s’évaporent, polluent l’air« , explique Aránzazu García, chercheur au CSIC. « Ceux que nous utilisons sont une nouvelle génération de solvants verts, sûrs, à faible toxicité, recyclables et bon marché. Nous travaillons avec une chimie verte, différente des solvants conventionnels qui sont toxiques, polluants et non durables« .

« Avec cette méthode, explique Aránzazu García, nous obtenons des extraits « in vitro » non toxiques qui peuvent être utilisés dans l’industrie agroalimentaire et dans le secteur nutraceutique« . Des tests sur des cultures cellulaires ont montré que ces extraits phénoliques obtenus avec le NADES ont une activité anti-inflammatoire et antimicrobienne in vitro, explique le chercheur.

Cette procédure simple et peu coûteuse permet d’extraire du grignons des molécules aux propriétés bénéfiques pour la santé, qui peuvent être utilisées comme nutraceutiques, additifs alimentaires ou produits phytosanitaires écologiques. Une fois les composés extraits, le sous-produit restant est traité par des processus de lombricompostage afin de pouvoir être utilisé à des fins agricoles telles que l’engrais ou l’amendement organique, ce qui permet d’obtenir un processus proche du zéro déchet dans la production d’huile d’olive vierge.

Retrouvez [Résidus = Ressources] Les grignons d’olive

Les équipes recherchent maintenant des entreprises du secteur nutraceutique, alimentaire ou phytosanitaire intéressées par l’exploitation de cette technologie par le biais d’un contrat de licence de brevet.

Le grignon une fois sec

 

Traduction libre de l’article paru ans Olimerca le 24/10/2022 https://jusdolive.fr/rencontre-femmes-region-centre/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.