[Point de vue] La distribution d’huiles d’olive espagnoles en France avec le Comptoir d’Ubeda

Le Comptoir d’Ubeda, entreprise de distribution d’huiles d’olive espagnoles en France, sélectionne ses huiles d’olive vierge extra au coeur de l’Andalousie (Espagne). Passionnée par les oliviers et l’huile d’olive; Nathalie Ubeda, la gérante, nous raconte dans l’interview ci-contre, le pourquoi du projet de distribution d’huiles d’olive espagnoles en France, marché qualifié souvent d’hermétique, où la culture oléicole n’est qu’à ses débuts.

 

Jus D’olive: Qu’est qui vous a incité à créer le Comptoir d’Ubeda?
Comptoir d’Ubeda: Étant passionnée par l’Espagne et ses produits (je suis d’origine espagnole), je vais régulièrement depuis quelques années visiter la ville du même de nom que mon patronyme : Ubeda, province de Jaén, classée au patrimoine de l’Unesco. C’est là que j’y ai fait la dégustation de l’huile d’olive vierge extra de la marque « Los Cerros de Ubeda ». De part son goût et sa qualité, c’est là que m’est venue l’idée de la commercialiser en France car ici, c’est un produit à forte valeur ajoutée et un marché en pleine croissance. Le fournisseur m’a fait également part de son souhait d’entrer sur le marché français. Aujourd’hui la tendance est au « bien manger ». Des campagnes pour manger sainement sont lancées, notamment celle dédiée aux bienfaits de l’huile d’olive, représentant un atout au commerce. J’apprécie les bons produits et me passionne pour la cuisine, et je pense que c’est aujourd’hui le cas de plus en plus de français.

 

JD: Pourquoi la France, marché souvent qualifié de « difficile »? Comment qualifieriez-vous le marché français? Quel sont selon vous ses besoins?
CDU: Le marché français est, en général, un marché difficile pour quelconque entreprise. C’est un marché saturé, avec un niveau d’exigences très élevé, tant de la part des consommateurs que des distributeurs, qui sont très sélectifs et donnent beaucoup d’importance à la qualité et à la présentation, ainsi qu’à l’organisation de l’entreprise et c’est tant mieux.
La France n’est pas traditionnellement, sauf dans le sud, un pays consommateur d’huile d’olive. L’huile d’olive s’utilisait presque exclusivement pour l’assaisonnement. Toutefois, ces dernières années, il y a eu une augmentation de la production et de la consommation favorisée par les campagnes gouvernementales visant à promouvoir la production et l’octroi des appellations d’origine d’une part et la mise en avant des avantages pour la santé du régime méditerranéen. La production nationale est clairement insuffisante pour satisfaire la demande du pays. Ce qui l’oblige à importer d’autres pays producteurs, et principalement d’Espagne, son principal fournisseur à hauteur de 70 %.

 

JD: Comment voulez-vous aborder la France? Par quel canal de distribution, plan de communication?
CDU: Les produits que je propose seront présents dans des commerces de proximité (épiceries fines) et vente en ligne. En France, l’huile d’olive a une image de produit «naturel» et «sain». Les ventes d’huile d’olive ces dernières années ont explosé grâce au positionnement sur le marché du haut de gamme et au design des étiquettes et du packaging. Il ne faut pas oublier que c’est une niche prometteuse, influencée favorablement par la découverte de spécialités (variété d’olives) et autres huiles aromatisées.
J’envisage ultérieurement de commercialiser des cosmétiques à base d’huile d’olive, des livres de recettes autour du produit et d’autres produits provenant de la région d’Ubeda (jambon Ibérique, vinaigres, poivrons grillés, tomates séchées, etc. …).

 

Nathalie Ubeda à Ubeda

 

———————————————

 
N’hésitez pas pa poser vos questions à Nathalie via le blog.
Pour plus d’info la fiche du Comptoir d’Ubeda sur le Guide de l’huile d’olive

——————————————–

 

Articles sur la distribution d’huile d’olive en France:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *