L’oléiculture en Argentine

Production mondiale d’huile d’olive (source: Actualitix]

L’Argentine occupe la première place du classement sur le continent américain, aussi bien comme producteur que comme exportateur d’huile d’olive et d’olives de table. Sa superficie oléicole est estimée à 90 000 hectares, cultivés majoritairement en régime irrigué. La moitié de cette surface est consacrée à la culture de variétés destinées à la production d’huile d’olive, 30 % à celle de variétés d’olives adaptées à l’élaboration des olives de table et les 20% restants sont des variétés à double aptitude. Les zones oléicoles les plus importantes du pays sont situées dans les provinces de La Rioja, avec 27,8 % de la superficie oléicole totale du pays, suivie de celles de Mendoza (22,9 %), Catamarca (20,8%), San Juan (20,2%), Córdoba (5,0 %), le sud de Buenos Aires (2,8 %) et Rio Negro (0,6 %).

[Contenu tiré de la lettre d’information du Conseil Oléicole Intrenational du mois de mai 2018. Retrouvez l’article completNewsletter du COI Mai 2018 ]

L’huile d’olive en Argentine

La production moyenne d’huile d’olive entre 2012/13 et 2016/17, a été de 25 000 t. La dernière campagne (2017/18) est caractérisée par une production record de 43 600 t constituées en majorité d’huile d’olive de catégorie vierge extra. La consommation d’huile d’olive en Argentine est stable, avec des volumes moyens de 6 000 t par an. Quant aux exportations, elles ont fortement augmenté, passant de 4 900 t en moyenne entre 1992/93 et 1996/97 à 18 600 t entre 2012/13 et 2016/17. En 2017/18, elles devraient même dépasser les 36 000 t, ce qui signifierait une augmentation de 116 % par rapport à la campagne précédente.

L’Argentine exporte à plus de 27 pays. Les principales destinations de l’huile d’olive argentine sont le continent américain, avec 63 % de ses exportations, dont 41 % aux États-Unis ; suivi de l’Union européenne, avec 37 %, et 1 % dans le reste du monde.

Au cours des dernières décennies, la tradition oléicole a été soutenue par des investissements en haute technologie qui ont donné un profil nouveau à l’activité. Cette transformation a permis de rénover des plantations traditionnelles, d’augmenter les surfaces cultivées et d’introduire de nouvelles variétés, avec l’introduction d’équipements d’irrigation localisée et le développement de la récolte mécanique. Parallèlement, de nouveaux processus et des technologies de dernière génération ont été adoptés dans l’industrie consacrée à la transformation, ce qui a permis d’accompagner le processus de croissance du secteur.

Le pays compte plusieurs variétés d’olivier réparties entre les différentes régions productrices : par exemple à Catamarca, les principales variétés sont “Arbequina”, “Manzanilla” et “Coratina”; dans la province de La Rioja, les variétés les plus diffusées sont “Arbequina”, “Manzanilla”, “Barnea”, “Picual” et “Frontino”, à San Juan on trouve plutôt les variétés “Arbequina”, “Manzanilla”, “Barnea”, “Picual” et “Hojiblanca” ; à Mendoza les variétés “Arbequina”,”Arauco”,”Farga” et “Empeltre” et à Córdoba “Arbequina”, “Arauco”, “Frantoio”, “Farga” et “Manzanilla”, alors qu’à Buenos Aires et Rio Negro les principales variétés sont “Arbequina”, “Frantoio”, “Picual” et “Changlot”. Le plus vieil olivier du pays est âgé de 400 ans et se trouve la province de La Rioja, plus précisément à Arauco (du nom de la variété). Cette économie régionale est fortement dominée par les exportations. En 2017, les exportations ont enregistré des valeurs estimées de 222 834 815 US FOB, donnant lieu à une variation interannuelle de 52,97 %.

Source: Wikipedia Aceite de oliva Argentina

Les olives de table en Argentine

Le secteur des olives de table est caractérisé par une forte croissance. Les cinq dernières années la production est passée de 39 600 t à 97 800 t, soit une augmentation de 147 %. Un record de production, avec une moyenne de 131 000 t, a été enregistré au cours de la période 2007/08-2011/12. La consommation a augmenté au cours des dernières campagnes, pour se situer autour de 40 000 t. Quant aux exportations, elles ont évolué au même rythme que la production et ont comme principal destinataire le marché du Brésil, suivi des ÉtatsUnis, du Chili et de l’Uruguay.

Principales caractéristiques des systèmes de production oléicole en Argentine

Les systèmes de production modernes côtoient les systèmes traditionnels dans toutes les provinces du pays. Les modèles modernes de culture, également appelés en haies, comme le système intensif ou le super-intensif, sont les plus employés dans les différentes régions oléicoles. Les exploitations modernes intensives de faible densité sont caractérisées par des cadres de plantation de 200 à 800 arbres par hectare de variétés principalement destinées à l’extraction d’huile d’olive de la catégorie vierge extra. L’irrigation est localisée et les opérations de taille et de récolte sont mécanisées. Le rendement moyen estimé est de 10 tonnes d’olives par hectare.

Indépendamment du modèle de production, la récolte commence à la fin du mois de janvier ou au début du mois de février et se prolonge jusqu’à la fin du mois de juin selon les régions et les variétés. La récolte manuelle commence dans les provinces du Nord du pays, principalement celle de La Rioja et dans la vallée de Catamarca, avec les variétés à olives de table. Les variétés à huile sont récoltées entre la fin du mois de mars et le mois de mai, généralement par des moyens mécaniques, alors que les provinces du Sud du pays récoltent entre mai et juin. On observe depuis quelques années une tendance au développement de la récolte mécanisée, dans l’objectif d’améliorer la compétitivité. C’est la raison pour laquelle de nombreux oléiculteurs adaptent leurs oliveraies à ce type de récolte grâce à des opérations de taille des arbres.

Le texte complet 

MARKET NEWSLETTER – MAY 2018 (English version)
NEWSLETTER MARCHÉ – MAI 2018 (version en Français)
NEWSLETTER – MERCADO OLEÍCOLA – MAYO 2018 (version en Español)

[Sources: Retrouvez le contenu complet sur la Newsletter du COI Mai 2018]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *