L’hydroxytyrosol : Coup de projecteur sur cet antioxydant méconnu et pourquoi on devrait en parler davantage !

Hydroxytyrosol

Dans la composition des huiles d’olive vierges* et de l’olive, on trouve différents type de composés phénoliques, entre autres, l’hydroxytyrosol, un puissant composé aux propriétés antioxydantes. Ce serait l’un des antioxydants les plus efficaces après l’acide gallique. Les olives, leur pulpe et les feuilles d’olivier contiennent plus d’hydroxytyrosol que l’huile d’olive elle-même. Coup de projecteur sur cet antioxydant méconnu et pourquoi on devrait en parler davantage !

*Huiles d’olive vierges obtenues par des méthodes mécaniques ou physiques à partir du fruit, l’olive.


Les études Predimed mettent en évidence la relation entre le régime méditerranéen et une série de bienfaits pour la santé, tels q’une incidence moindre de maladies cardiovasculaires. Parmi les protagonistes du régime méditerranéen, on retrouve des aliments comme les légumes, les fruits, les légumineuses, les céréales non transformées, etc. ainsi qu’un mode de vie sain qui comprend l’exercice régulier, la sieste, prendre ses repas autour d’une table, prendre le temps de cuisiner. L’huile d’olive fait également partie de cette liste d’aliments comme source principale de lipides et également de plusieurs composés phénoliques, dont l’hydroxytyrosol.

Pyramide alimentaire inversée www.jusdolive.fr/infographie-pyramide-alimentaire-inversee/

Qu’est-ce que l’hydroxytyrosol et pourquoi devrions-nous en parler davantage ?

On associe souvent les bienfaits de l’huile d’olive à sa teneur en acide oléique et donc sa composition en acides gras. Mais pourquoi d’autres aliments comme le porc, également riche en acide oléique, n’offrent-ils pas la même protection cardiovasculaire que l’huile d’olive vierge ? Quels autres composés bioactifs de l’huile d’olive pourraient être responsables de ses bienfaits ? La réponse réside en grande partie dans un composé appelé hydroxytyrosol, que l’on trouve principalement dans les olives : leurs fruits, leurs feuilles et leur pulpe (bien qu’on l’ait également trouvé en quantités considérables dans le vin rouge).

Cet ingrédient a été associé à plusieurs effets bénéfiques pour la santé. L’un d’eux, mis en évidence dans une étude publiée dans Pharmacological Research, l’attribue à un important protecteur contre les processus neurodégénératifs. Une autre étude, publiée dans Medicines, considère l’hydroxytyrosol  comme l’un des composés antioxydants les plus puissants parmi tous les composés phénoliques de l’olivier. En raison de sa structure moléculaire, sa consommation régulière l’associe à plusieurs effets bénéfiques tels qu’antioxydants, anti-inflammatoires, anti-cancérigènes et protecteurs de la peau.

Reconnu par l’European Food Safety Authority (EFSA)

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a approuvé en 2011 la déclaration selon laquelle « les composés phénoliques contenus dans l’huile d’olive contribuent à la protection des lipides sanguins contre les dommages oxydants« . Toutefois, pour pouvoir utiliser cette déclaration, l’EFSA a déterminé que l’huile d’olive doit contenir au moins 5 mg d’hydroxytyrosol pour 20 grammes d’huile d’olive. En conséquence, l’EFSA recommande une consommation de 5 mg/jour d’hydroxytyrosol provenant de l’huile d’olive pour obtenir ses bienfaits.

On peut souligner dans la liste des principaux bienfaits : la réduction de l’augmentation de la glycémie après les repas, le maintien d’un taux de cholestérol sanguin normal ou la protection contre les dommages oxydatifs.

Scientific Opinion on the substantiation of a health claim related to polyphenols in olive and maintenance of normal blood HDL cholesterol concentrations (ID 1639, further assessment) pursuant to Article 13(1) of Regulation (EC) No 1924/2006

Safety of hydroxytyrosol as a novel food pursuant to Regulation (EC) No 258/97

Est-ce que toutes les huiles contiennent la même quantité d’hydroxytyrosol ?

Les différents types d’huile d’olive ont une teneur en composés phénoliques différente, en fonction du lieu de culture des olives, de la manière dont elles ont été transformées et de la variété. Il convient également de noter que la teneur en composés phénoliques est influencée par des facteurs environnementaux tels que le type de sol, l’exposition au soleil et la pluie.

L’hydroxytyrosol et ses dérivés sont presque exclusivement présents dans l’huile d’olive vierge et vierge extra, le procédé de raffinage élime quasiment intégralement la fraction des composés mineurs. On le trouve également dans le grignons d’olive brut, un sous-produit de l’olive.

Des recherches -en cours- sont menées par le Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC) et elles pourraient mettre en évidence les propriétés nutritionnelles des grignons. La majeure partie de la fraction phénolique présente dans les olives passe dans le grignon d’olive. « Alors que 2% vont à l’huile d’olive, les 98% restants sont inclus dans la matrice grignon« .

[Sources: Définition Wikipedia de Hydroxytyrosol I Article très complet sur lediario.es Este es el antioxidante más valioso del aceite de oliva virgen (y casi nadie lo conoce) Tradution libre de Cécile Le Galliard pour jusdolive.fr]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *