Les images de la World Olive Oil Exhibition, mars 2016

la world olive oil exhibition madrid 2016

Début mars a eu lieu l’un des rendez-vous de l’année des oléo amateurs, la WOOE, la World olive oil Exhibition de Madrid. Beaucoup d’huiles d’olive sont présentées en libre dégustation et les deux journées sont rythmées par des dégustations guidées, des showcookings et des conférences. J’ai pu assister à la dégustation du Dr Toshiya Tada, directeur de Olive Oil Japan pour les huiles du Japon. Très intéressant de découvrir ce petit pays producteur (170ha), des variétés telles que la mission. Le Japon s’intéresse aux sous-produits de l’olivier comme des noodles à base d’extraits de feuilles, des sodas à base de l’eau de végétation, la feuille comme alimentation animale.

Le salon s’ouvre chaque année un peu plus à l’ensemble des pays producteurs. Aujourd’hui l’offre reste essentiellement espagnole, mais on a pu retrouver le Japon, l’Uruguay, la Grèce, la Tunisie, l’Italie, …

Voici mes coups de coeur du salon, dans l’ordre des images:

  • L’Arbequina al humo de Roble de Castillo de Canena, une huile fumée qui même si ce n’est pas une nouveauté est une réussite.
  • L’Olicrème ça se tartine, de l’huile d’olive qui a la consistance du beurre.
  • Dégustation de Japon avec une manzanilla intense un peu acidulée.
  • Oleum Excelsus, variété picual, de la comarca de la loma (Jaén), une première production réussie pour Arturo qui a fait ses classes avec moi.
  • L’huile d’olive Colinas de Garzón Uruguay couleur vert émeraude pour cette huile de l’hémisphère sud.
  • De la pulpe d’olive pour de l’alimentation animale
  • Une huile très aromatique de l’AOP Priego de Córdoba, qui a selectionné une belle hojiblanca pour le salon.
  • Palacios de olivo, très complexe avec des arômes de tomate, amande, pomme, banane, artichaut, fraîche en bouche, .. si si incroyable!
  • El lagar del soto, on est trois a avoir flashé sur cette manzanilla cacereña de Cacerès. J’ai eu l’impression de respirer une salade de fruits verts avec un peu de yaourt.
  • Melgarejo, J’aime beaucoup ce qu’ils font et cette année encore je n’ai pas été déçue. Leur hojiblanca reste ma préférée.
  • Le packaging super pratique « bag in box »: belle présentation, idéal pour le transport et laisse l’huile à l’abri de la lumière.
  • Un panettone dans une très belle boîte à base d’huile d’olive .

Bien entendu je n’ai pas pu tout goûter et ceci n’est un bref résumé de ces deux intenses journées.
C’est un rendez-vous très sympa, dédié à l’huile d’olive, ouvert sur l’ensemble du secteur, pour goûter et apprendre de nouvelles choses . À l’année prochaine et qui sait, la France sera-t-elle représentée!?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *