Les aliments victimes de la fraude alimentaire

 aliments “victimes répétées” des compositions frauduleuses
L’infographie de la semaine nous vient de « Quand l’appétit va », Blog de Slate consacré à l’art du bien manger, qui lui même avait relayé l’infographie du site GOOD.

Cette infographie nous montre quels sont les aliments -recensés aux US -qui sont très souvent sujets à la fraude dans le monde idyllique de l’agroalimentaire. Ce sont pour la plupart des produits de l’alimentation courante : le lait, l’huile d’olive, le miel, le safran, le poisson, le café, le jus d’orange, le jus de pommes, le poivre noir, le thé, ….

Selon le site GOOD, pour l’huile d’olive, on peut y retrouver d’autres huiles végétales moins chères mélangées à l’olive comme le soja, l’huile de palme, de colza, de tournesol, …

Lu dans lapresse.ca Huiles d’olive, comment éviter l’arnaque? -mai 2010-

[…] Sur les centaines de produits mis en vente un peu partout au Québec, on estime qu’environ 20% contiennent autre chose que de l’huile d’olive. Des feuilles, des branches, de l’huile de tournesol, colza ou de soja (moins chères), de noisettes aussi, et d’un assortiment de produits chimiques allant du savon au solvant. Dans certains cas, le contenu en huile d’olive ne dépasse pas 40%.

On peut également ajouter dans le cas de l’huile d’olive vierge extra, des produits volontairement mal étiquetés avec des termes qui portent à confusion, une origine confuse des olives, des dates de DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale), …

Les faux-amis de l’huiles d’olive, ces termes qui portent à confusion au moment de lire une étiquette et d’acheter de l’huile d’olive vierge extra.

Lu dans ConsoGlobe Fraude alimentaire. L’huile d’olive mieux que la cocaïne -janvier 2015-

Une enquête italienne est très inquiétante : 4 bouteilles d’huile d’olive extra-vierge « italienne » sur 5 sont en réalité coupées avec de l’huile étrangère (Enquête publiée en janvier 2012 dans le quotidien La Repubblica).

« Il y a un groupe puissant dans l’agroalimentaire qui s’enrichit illégalement grâce à l’importation et l’absence de traçabilité des huiles mélangées » décrypte Stefano Masini, dans La Repubblica. La Grèce, le Maroc, l’Espagne et la Tunisie sont des pays producteurs d’huile d’olive qui vendent à des importateurs qui mélangent des huiles de toute provenance pour faire une huile passe-partout, pourtant présentée dans des emballages flatteurs aux couleurs de la Méditerranée […].

les faux amis de l'huile d'olive contresens qui portent à confusion

Sources:
[blog.slate.fr] Lait, poisson, miel… Les aliments victimes de la fraude alimentaire
[site GOOD] Infographic what foods are most susceptible to food fraud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *