Au lendemain des élections françaises, qu’en est-il du couple franco-espagnol ?

La victoire de François Hollande, le 6 mai 2012, annonce une nouvelle ère pour l’économie européenne et une nouvelle étape pour le couple franco-espagnol. C’est sur fond de crise espagnole, que le président sortant, Nicolas Sarkosy avait menacé à plusieurs reprises l’électorat français de finir comme l’Espagne, s’il n’était pas élu (cela sous entendait de laisser le pays aux mains des socialistes). Les banques françaises sont les deuxièmes créancier de l’Espagne (après les banques espagnoles) et les premiers possesseurs de la dette publique. Du côté espagnol, Mariano Rajoy a soutenu pendant toute la campagne le candidat UMP et s’est montré plus près de l’alliance Merkozy. Au lendemain des élections françaises qu’en sera-t-il de la relation franco-espagnole?

Le professeur de sciences politiques de la Sorbone, Fréderic Sawicki, croit que l’Espagne sortira gagnante de la victoire du candidat socialiste. « Hollande est plus réceptif au mécontentement du peuple ». De plus, l’Espagne bénéficiera de la pression exercée sur Angela Markel et la BCE (Banque Centrale Européenne). Affaire à suivre…

Le couple en quelques chiffres:

  • La France est le 3ème investisseur en Espagne avec plus de 1800 filiales, qui génèrent plus de 285.000 postes de travail. Il y a plus de 1.900 entreprises espagnoles en France, qui créent 64.000 emplois.
  • En 2011, la France était le premier client et le deuxième fournisseur de l’Espagne. Pour la France, l’Espagne est son 3ème client et son 5ème fournisseur. Les échanges entre ces deux pays représentent plus de 50.000 millions d’euros, selon une étude de l’ambassade de France à Madrid. Le jambon, l’huile d’olive, le vinaigre et les meubles sont les secteurs les plus exportés. Les échanges agroalimentaires représentent près de 10.000 millions d’euros avec un solde positif pour l’Espagne de 1.000 millions d’euros. Des accords communs ont été signés pour la protection du vin par exemple, des bananes (Canarias et Antilles françaises), du lait.
  • L’Espagne est la destination préférée des touristes français: 9,17 millions de visites en 2011, contre 4,8 de touristes espagnoles pour la France (les troisièmes derrière les anglais et les italiens). La proximité géographique est un facteur important; Les catalans sont ceux qui passent le plus la frontière (29%). Sur les 2 millions de français vivant à l’étranger, 200.000 vivent en France.

 

 

J’ai pioché les informations sur:

lainformacion.com | Article de María Torrens Tillack « Las elecciones en francia te importan más de lo que crees nos unen hasta los platanos« 

Chambre de Commerce Franco-Espagnole

Photo Amor verdadero I Por A.M.Garrido

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *