RECETTE FONDANT CHOCO-NOISETTES À L’HUILE D’OLIVE FRUITÉ VERT

Instagram : assiettes_de_monik

MOnik cuisine pour les formations à l’univers et à la dégustation des huiles d’olive vierges depuis 2 ans et c’est à chaque fois un voyage de saveurs et de couleurs. Le dernier défi a été de remplacer le beurre par de l’huile d’olive dans les desserts et de jouer avec deux fruités très différents au niveau aromatique : une huile « goût à l’ancienne » aux notes de tapenades et d’olives noires et une huile fruité vert aux arômes bien herbacés.

La recette

Faire fondre 200g de chocolat noir dans 100g d’huile d’olive fruité vert et laisser tiédir.  Battre ensuite 3 œufs, 40g de poudre de noisettes et 80g de sucre, ajouter le mélange chocolat/huile et mettre une pincée de fleur de sel.  Faire cuire dans un moule diamètre 22 cm dans un four préchauffé à 150 degrés pendant 10-15 minutes. Bonne dégustation!

N’hésitez surtout pas à remplacer le fruité vert par le fruité goût à l’ancienne ou le fruité mûr. Vous pouvez également mettre une poudre d’amandes plutôt qu’une poudre de noisette, réduire voir remplacer le sucre par une purée de fruits secs etc etc.

Avec un fruité goût à l’ancienne ou olives maturées, on est resté sur des arômes de chocolat, tapenade. Avec un fruité vert on a essayé de trancher cet univers de chocolat avec le peps des herbes vertes propre à ce fruité qui est plein de composés phénoliques d’ailleurs! Personnellement je suis très fan de cette dernière version, en plus j’ai remplacé ma farine de blé par de la poudre de noisettes pour éviter les féculents et les gluten et pour donner encore plus de goût à ce fondant. Attention, ce fondant choco-noisettes à l’huile d’olive fruité vert se déguste en toutes petites portions, comme un chocolat. J’ai décoré mon fondant avec des fleurs de roquette sauvage et de fausse roquette (diplotaxis) pour faire le rappel avec le fruité vert et avec un peu de fleur de sel.

MOniK

Notes sur l’auteur

Assiettes de MOnik est née sur Instagram fin 2017, juste avant ses 50 ans, c’est à ce moment-là qu’elle a décidé d’être cheffe à domicile : « J’ai toujours cuisiné et aimé cuisiner et depuis toujours je n’ai jamais voulu faire la même chose au grand désespoir de la famille qui ne savait jamais à quoi s’attendre, tellement je voulais à chaque fois tester d’autres produits, d’autres recettes, mais aussi tout simplement cuisiner ce que je trouvais dans le frigo et dans mon potager! Ma cuisine est donc tout le temps en évolution. » La cuisine de MOnik est pleine de couleur, locale, saisonnière avec beaucoup de légumes, d’herbes et de fleurs sauvages. C’est une cuisine simple, une cuisine du monde et une cuisine généreuse qui se partage. Puis, je pense que ma cuisine est pas mal guidée par la santé -je me suis beaucoup documentée sur l’équilibre acido-basique, sur les bonnes associations entre aliments- et pour moi utiliser des produits bio dès que je peux est une évidence.

La rencontre avec Alexandra Gauquelin-Roche de la Ferme Oléicole des Callis et l’huile d’olive a eu lieu en mars 2019, MOnik commence à cuisiner pour les formations de 3 jours à l’univers et à la dégustation des huiles d’olive vierges, les week-ends yoga, les soirées de fin de cueillettes d’olives; Elle remplace le beurre dans les desserts, joue avec les associations mets /huiles. Mais sa rencontre va plus loin car le 28 septembre 2020 elle passe avec brio le niveau 1 de la formation et en même temps rejoint les rangs du mouvement Women In Olive Oil.  « Je fais des choses plus consciemment avec ce beau jus maintenant. »

Instagram : assiettes_de_monik


« Je pense que parce que je n’attends jamais rien quand je commence derrière mes fourneaux, et que je laisse tout simplement les produits faire leur vie, que ma cuisine et mes assiettes deviennent très vite « poétique », j’ai toujours l’impression que les recettes tombent dans mes assiettes toutes seules… « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *