Les premières huiles a recevoir le label de garantie «Olivares Vivos»

Design et Photo de cabelloxmure.com

Présentation des premières huiles d’olive vierge extra à recevoir le label de garantie «Olivares Vivos», qui les identifie pour leur contribution à la conservation de la biodiversité. Les 15 premières huiles d’olive vierge extra (HOVE) labellisées « Olivares Vivos » ont été produites dans des oliveraies de démonstration du projet LIFE coordonnée par SEO/BirdLife et deviennent le premier produit agroalimentaire en Europe avec une contribution certifiée à la conservation de la biodiversité.

Quinze huiles peuvent dorénavant apposer le label de garantie «Olivares Vivos» sur leurs étiquette : neuf de la province de Jaén et six du reste de l’Andalousie (Séville, Malaga, Cadix, Grenade et Cordoue): Castillo de Canena, Dehesa de la Sabina , Dominus, Finca la Torre, La Casona, Llanos de Vanda, Olivar de la Luna, Omed, Oriole, Piedras Cucas, Pilares Aceites de Autor, Quinta San José, Soler Romero, Oleaí et Huerta los Caños.

Ce projet a un double objectif: établir et certifier un modèle de culture d’olives rentable compatible avec la conservation de la biodiversité, et d’autre part, positionner le dit modèle de production comme un valeur ajoutée reconnue et rentable sur le marché de l’huile d’olive. En bref, il s’agit d’une initiative qui vise à accroître la rentabilité de l’oliveraie grâce à la récupération de sa biodiversité. Ces 15 marques d’HOVE vont promouvoir le label et servir à mesurer l’impact sur le marché auprès des consommateurs.

« Nous devons être en mesure de faire passer le message et que les consommateurs comprennent qu’avec leur choix dans le panier, ils ont la capacité d’influencer le type d’agriculture que nous aurons à l’avenir« , a déclaré Juan Gómez Ortega, recteur de l’Université de Jaén.

Sur la crise actuelle de la biodiversité, dans laquelle la plupart des modèles agricoles posent problème, l’agriculture est largement responsable de cette crise.
La directrice exécutive de SEO / BirdLife  Asunción Ruiz Guijosa, considère que «bien gérée, l’agriculture est un allié de la biodiversité et, en fait, certaines cultures bien gérées sont de grands réservoirs de diversité biologique et les clés de leur conservation. Dans le cas de l’oliveraie, grâce à ce projet LIFE, il a été possible de démontrer que, malgré sa perte de biodiversité au cours des dernières décennies, il représente toujours un refuge extraordinaire pour la biodiversité dans son ensemble et, ce qui est plus important, il a une grande capacité de le récupérer ».

Le projet LIFE est coordonné par SEO / BirdLife, auquel participent l’Université de Jaén, le Conseil provincial de Jaén et la Station expérimentale des zones arides de la CSIC.

[Source : NP_Presentados los primeros AOVE con el sello de garantía ‘Olivares Vivos’, que los identifica por su contribución a la conservación de la biodiversidad[

2 commentaires

    • La plupart des huiles qui font partie de ce projet sont en agriculture « bio » mais toutes ne le sont pas. Je vais me renseigner pour avoir plus d’informations concernant le type de culture requis pour être une oliveraie « olivares vivos ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *