La CE s’attend à ce que la production européenne d’huile d’olive chute de 25 % cette année.

champs d'olivier baena espagne
Alors que les premières huiles d’olive sortent du moulin dans l’hémisphère nord, les premières estimations sur la campagne 2022/2023 sortent à leur tour. La Commission européenne prévoit que la production d’huile d’olive de l’UE atteindra 1,7 million de tonnes cette saison, soit 25 % de moins que la saison précédente et 20 % de moins que la moyenne des cinq dernières années, indique l’exécutif européen dans son dernier rapport sur les perspectives agricoles.


Bruxelles souligne que la chaleur pendant la période de floraison, combinée au déficit hydrique pendant la phase de croissance des olives, aura un impact négatif sur la production d’huile d’olive dans l’UE lors de la campagne 2022/23.

Selon son rapport, en Espagne et en Italie, la réduction de la production pourrait être d’environ 30%, tandis que dans le cas du Portugal, les conditions climatiques défavorables et l’alternance de la production pourraient, dans une certaine mesure, être compensées par la production des systèmes intensifs situés dans l’Alentejo, qui sont moins touchés par la sécheresse. La production portugaise serait toutefois inférieure de près de 40 % à celle de l’année dernière.
Dans l’UE, seule la Grèce bénéficierait d’une belle récolte.

La baisse des disponibilités dans les principaux pays producteurs de l’UE et l’augmentation des coûts de production auront sûrement un impact sur le prix, mais à un rythme plus lent que celui des autres huiles végétales (+12%), ce qui soutient une demande croissante, associée à une reprise du tourisme.

La pression générale sur les marchés des matières grasses, contribue à la diminution du différentiel de prix à la production dans les catégories d’huile d’olive. En août, le prix de l’HOVE en Espagne a atteint près de 400 euros/100 kg, suivi de près par le vierge (385 euros/100 kg) et le lampante (377 euros/100 kg).

Les coûts de production qui augmentent, une production compliquée en terme de volumes, on espère que la qualité sera elle au rendez-vous! Même si la non différence de prix entre la vierge extra et la lampante ne présage rien de très bon. C’est le moment de soutenir tous les producteurs!


Sources :
https://jusdolive.fr/bar-pour-rencontrer-des-filles/,
Traduction libre de l’article publié sur Mercacei : diam's recherche un mec mortel youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.