L’oliveraie de miel

Campos aromáticas con olivos al fondo en el Balneario El Raposo ©Pambiótica

L’oliveraie de miel limite l’érosion, favorise la biodiversité et tire parti des terres non rentables entre les rangées d’oliviers. Ce ne sont là que quelques-uns des avantages obtenus avec l’oliveraie de miel. C’est une idée du paysagiste Javier Domínguez. Sa proposition est de planter dans les espaces perdus avec des plantes adaptées au terrain, créant des couloirs utiles de faune et de flore, dans lesquels les abeilles auraient une place privilégiée. Les plantes et les fleurs seraient résistantes à la sécheresse, n’auraient pas de coûts d’irrigation et contribueraient à l’équilibre minéral de l’oliveraie. Dans ces oliveraies ont pourra produire en même temps de l’huile, du miel, et des huiles essentielles.

L’oliveraie de miel est une polyculture d’oliviers et de plantes aromatiques qui exploite au mieux la terre et combat l’érosion. La marque d’huile d’olive vierge extra espagnole Castillo de Canena et les agriculteurs de l’Association Alvelal (la région de l’Altiplano de Grenade, Los Vélez, Alto Almanzora, Guadix et le nord-ouest de Murcie), Diverfarming se sont joints à cette pratique et ont commencé à semer des plantes aromatiques dans leurs oliveraies. Il faudra attendre  2 à 3 ans pour voir les premiers résultats de cette polyculture.

L’oliveraie de miel atténue les inondations et l’érosion

Dans l’oliveraie de miel, les plantes aromatiques sont plantées parallèlement aux lignes d’oliviers sous forme de terrasses, elles agissent comme une barrière contre les inondations et favorisent l’infiltration d’eau tout en évitant la perte de terres fertiles. Il est possible d’atténuer les effets des inondations en particulier dans les zones de cultures proches des rivières. Javier Domínguez nous confie : «  Je suis très impressionné par la capacité de l’oliveraie de miel à atténuer les inondations, les troncs des arbres ne retiennent pas l’eau mais les haies aromatiques au contraire retiennent l’eau. Cela peut avoir des répercussions sur d’autres cultures dans d’autres pays. »

C’est une pratique aujourd’hui peu répandue, alors qu’il y a peu de temps encore, dans une grande partie de l’Espagne, on plantait des vignes parmi les oliviers. La peur de nuire à l’olive, les pratiques culturales, le coût, … sont des causes possibles. Il est nécessaire aujourd’hui de démontrer que la culture intermédiaire ne nuira pas à l’olive; Le temps d’essai et d’expérimentation est de 3 ans en moyenne.

Olivares Living (SEO Birdlife, Jaén), une initiative visant à accroître la rentabilité de l’oliveraie à partir de la récupération de sa biodiversité, ont planté sur les zones frontières entre deux terrains, près des cours d’eau, sur des terres en altitudes qui ne se cultivent car peu productives, sur les chemins entre les oliviers. Dans leur programme de couverture végétale, ils étudient l’implantation de plantes aromatiques dans des oliveraies.

L’oliveraie de miel présente de nombreux avantages

En plus d’être esthétique, l’oliveraie de miel produit plus avec la même terre, dans d’autres pays, cela peut signifier une aide alimentaire fondamentale. La polyculture capture plus de CO2; Les arbustes renforcent l’action où auparavant il n’y avait que des oliviers.

Photos de l’association Alvelal, Les débuts d’une polyculture (décembre 2017)


Source: photo de l’article “El olivar de miel evita la erosión, potencia el oleoturismo y diversifica la producción”, Merci à Javier pour partager avec jusdolive.fr son projet et ces initiatives. 

2 commentaires

  1. Magnifique symbiose qui favorise aussi la préservation des abeilles tout en protégeant les terres de culture. Ce genre de procédé naturel se doit d’être salué et encouragé, l’homme peut agir pour protéger la nature, l’embellir et diversifier des productions qui se complètent merveilleusement.
    Adepte du régime méditerranéen et consommateur d’huile d’olive et de miel, je ne peux que me réjouir de ce genre d’innovation qui prend exemple sur la nature elle-même.
    Merci à vous de nous faire découvrir cette autre manière de cultiver l’olivier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *