Évolution des dégâts de la mouche

L’image du jour vient de INFOLIVE, le bulletin de préconisation oléicole du CTO -Centre Technique de l’Olivier- du 26 octobre 2018. Les dégâts de la piqûre de la mouche sont très compréhensibles grâces aux photos qui suivent l’évolution mois après mois.

Retrouvez le bulletin complet nº24 : Infolive-n-24-du-26-octobre-2018-avec-certiphyto

Évaluation du risque
En Occitanie, le niveau d’activité de la mouche reste « élevé » à toutes les altitudes.
En région Provence, le niveau de pression de la mouche est « normale » pour la saison.

Les pluies de la semaine dernière ont rendu les olives plus attractives pour la mouche, en particulier en verger non irrigué. Dans tous les cas, nous vous encourageons à vous rendre sur vos parcelles pour observer la situation et évaluer précisément le risque.

Préconisations
D’une façon générale : ne traitez pas et récoltez au plus tôt. En effet, les pontes de mouches qui ont lieu ces jours-ci n’entraineront pas de défaut préjudiciable à la qualité de l’huile avant décembre. Si vous observez des trous de sortie déjà nécrosés, alors récoltez sans tarder (voir photo). […]

 

Source: Retrouvez le bulletin complet nº24  Infolive-n-24-du-26-octobre-2018-avec-certiphyto

Un commentaire

  1. Richarme dit

    M2I bio control fabrique des produits contenant des hormones qui induisent une confusion sexuelle chez les mâles. Ils ne fécondent pas les femelles. Celles-çi pondent des oeufs stériles ….donc beaucoup moins d »’habitants  » dans les olives………et pas de produits chimiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *