Une demi-cuillère à soupe d’huile d’olive par jour peut améliorer notre santé cardiaque

Photo by Chiot’s Run on Foter.com / CC BY-NC

Beaucoup d’études sur les bénéfices d’une consommation d’huile d’olive sur la santé -notamment pour son rôle protecteur face aux maladies cardiovasculaires et au diabète de type 2- ont été réalisées sur le pourtour méditerranéen. On peut facilement se demander si les avantages associés à la consommation d’huile d’olive sont en fait le résultat d’une multitude d’autres facteurs (social, climatique, hygiène de vie, la modération, l’huile d’olive associée aux autres ingrédients du régime méditerranéen, …) et non à la seule consommation d’huile d’olive.

Une étude vient d’isoler la consommation d’huile d’olive, elle a été publiée dans le Journal of the American College of Cardiology par le Harvard T.H. Chan School of Public Health répond à cette question en étudiant la consommation d’huile d’olive par les Américains.

L’ÉTUDE SUR LA CONSOMMATION D’HUILE D’OLIVE ET LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES

Olive Oil Consumption and Cardiovascular Risk in U.S. Adults
Marta Guasch-Ferré, Gang Liu, Yanping Li, Laura Sampson, JoAnn E. Manson, Jordi Salas-Salvadó, Miguel A. Martínez-González, Meir J. Stampfer, Walter C. Willett, Qi Sun and Frank B. Hu
www.onlinejacc.org/content/early/2020/02/27/j.jacc.2020.02.036

L’étude a surveillé la consommation alimentaire de près de 100000 hommes et femmes qui étaient exempts de cancer, de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral au départ sur une période de 24 ans. Ceux qui avaient un apport d’huile d’olive supérieur à 1/2 cuillère à soupe par jour à la place d’autres graisses telles que le beurre avaient un risque 15% plus faible de tout type de maladie cardiovasculaire et un risque 21% inférieur de maladie coronarienne.

L’étude a montré que de petits changements alimentaires peuvent avoir un impact mesurable sur la santé. Le remplacement de seulement 5 grammes par jour (1/3 d’une cuillère à soupe ou 1/2 de beurre) de graisses saturées par la quantité équivalente d’huile d’olive était associé à un risque inférieur de 5 à 7% de maladies cardiovasculaires et de maladies coronariennes. Une consommation plus élevée d’huile d’olive* était également associée à un meilleur profil lipidique. *l’étude n’a pas fait de distinction entre l’utilisation d’huile d’olive et l’utilisation d’huile d’olive extra vierge

L’étude PREDIMED a révélé que les personnes qui suivaient un régime méditerranéen supplémenté avec de l’huile d’olive extra vierge pendant cinq ans avaient un 30 % moins de risques de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral et un taux de déclin cognitif plus lent.

LE RÉGIME MÉDITERRANÉEN, L’INCONDITIONNEL

En 2019, le régime méditerranéen a été nommé meilleur régime alimentaire dans la US News & World Report’s annual list,, ; liste compilée par un panel de nutritionnistes, de spécialistes du diabète, d’experts en santé cardiaque et en perte de poids, pour la prévention du diabète entre autres et son rôle bénéfique dans les maladies cardio vasculaires. Le MedDiet a été préféré au céto, au véganisme et aux régimes alimentaires commerciaux tels que Weight Watchers et Jenny Craig. Il a également été salué comme le régime le plus facile à suivre. Retrouvez l’article complet  www.jusdolive.fr/le-regime-mediterraneen-linconditionnel 

COMMENT REMPLACER LE BEURRE DANS NOS RECETTES (PAR DE L’HUILE D’OLIVE)


sources : Instagram de Alexis Kerner de wwww.theoliveoilworshop.com

 

Study: Contenu qui provient de la lettre d’information de About Olive Oil, North American Olive Oil Association Just a Half Tablespoon of Olive Oil Per Day Can Improve Heart Health de www.aboutoliveoil.org I Le régime méditerranéen, l’inconditionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *