Les prix de l’huile d’olive flambent

comment bien choisir son huile d'olive
Mauvaise nouvelle pour les amateurs d’huile d’olive. Le prix de l’or liquide connaît actuellement une flambée spectaculaire, et ce partout dans le monde.

La hausse brutale du prix de l’huile d’olive s’explique par le fait que la demande croissante pour ce produit se heurte à une baisse importante de l’offre. L’intérêt porté par les consommateurs à l’huile d’olive n’a cessé d’augmenter ces dernières années, notamment en Grande-Bretagne et en Asie. Le problème est que l’offre globale d’huile d’olive a connu une trajectoire inverse. Celle-ci a fortement diminué pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, des conditions météorologiques particulièrement sévères se sont abattues sur l’Espagne et la France pendant les mois d’été de l’année passée.  Les producteurs espagnols, leaders mondiaux dans la production d’huile d’olive, ont ainsi connu leur pire récolte depuis vingt ans, notamment du fait des inondations qui ont ruiné une bonne partie des récoltes. La situation n’a été guère meilleure en France ; la production d’huile d’olive a chuté de manière significative et inquiétante suite aux vagues de chaleurs qui ont sévies sur notre territoire.

Il est important de noter que ce constat est d’autant plus alarmant que l’année 2016 vient d’être reconnue par l’Association Mondiale de Météorologie comme l’année la plus chaude depuis les années 1880, date de l’instauration d’un système scientifique et systématique de mesure des températures mondiales. Il est par ailleurs bon de rappeler que le réchauffement climatique que nous observons tous actuellement s’inscrit dans un phénomène plus large de dérèglement climatique.

Un climat tour à tour très chaud et humide est favorable à la prolifération d’insectes telle la mouche de l’olivier et de bactéries qui s’attaquent aux oliviers.  En Italie, autre mastodonte de la production d’huile d’olive, la bactérie Xylella Fastidiosa a fait chuter de manière drastique le niveau des récoltes. Le parasite, très virulent et dont la prolifération est difficile à endiguer, a infecté un million d’arbres rien qu’en Italie. La France a connu en 2014 son plus bas niveau de récolte depuis 1956. Les dernières estimations entrevoient une chute de la production d’huile d’olive de 25% en Grèce et de 50% en Italie.

Par ailleurs, le climat socio-politique mondial est globalement propice à une hausse des prix du fait des mesures protectionnistes entreprises notamment par la Grande-Bretagne suite au Brexit et par les Etats-Unis suite à l’élection de Donald Trump.

C’est donc à un climat de flambée générale et soudaine des prix de l’huile d’olive que nous avons affaire actuellement. Il sera intéressant de suivre l’évolution de cette tendance – son ampleur notamment – et la réaction à la fois des consommateurs, des professionnels du secteur, et des pouvoirs publics.

 

infographie la mouche de l'olivier
Tout ce qu’il faut savoir sur: La mouche de l’olivier

Infographie publiée le 7 mars par Marion Desportes de adravasti.fr

 


Sources : https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-02-09/olive-oil-prices-surging-after-bad-weather-in-italy-spain-and-greece-iyyeqk1j I https://www.oliveoiltimes.com/olive-oil-business/brexit-poor-harvests-cause-spike-olive-oil-prices/55136 I http://edition.cnn.com/2017/01/18/world/2016-hottest-year/I http://business.financialpost.com/news/economy/do-we-make-the-bottles-smaller-olive-oil-crisis-looms-as-poor-harvests-set-in-spain-and-italy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *