Guide Jus d’olive: Terra de Luz

etiquettes

Yann Sabot est un passionné d’HOVE. Il sélectionne et distribue des purs jus de fruits d’Espagne pour www.terradeluz.fr : 3 AOP, 3 monovariétales, et 3 goûts bien distincts: Intense, Aromatique, Doux, dus aux caractéristiques de chaque variété choisie. Sa démarche et son parcours ont beaucoup de similitudes avec le blog de www.jusdolive.fr. J’ai voulu en savoir un peu plus. Le résultat: une interview qui pourrait servir d’étude du marché français. Tellement vrai!

Retrouvez Terra de Luz sur guide.jusdolive.fr

Jus d’olive (JD): Comment vous est venu le goût pour l’huile d’olive extra vierge et la volonté de faire un site internet sur le sujet ?

Yann Sabot (YS): Expatrié à Madrid pendant 6 ans pour une grande enseigne française, j’ai commencé à apprécier la consommation de bonne huile d’olive extra vierge, à la préférer au beurre, puis à devenir passionné…

Je me suis aperçu, contrairement aux idées reçues, qu’il existait en Espagne beaucoup d’huile d’olive extra vierge de qualité exceptionnelle et à des prix très abordables.

De retour en France, j’ai eu beaucoup de mal à trouver ces huiles de petits producteurs indépendants, si racées et fortes en goût. J’ai pu trouver quelques rares bonnes bouteilles d’huile Toscane, sicilienne ou grecque achetées à prix d’or dans des épiceries spécialisées et pratiquement aucune huile espagnole comparable à celle que j’avais goûté là-bas. Je me suis rendu compte, qu’en France, il était très difficile de trouver de l’huile de grande qualité et quand enfin on arrive à en trouver, ou elle est hors de prix ou passée de date. J’ai essayé de comprendre pourquoi.

En creusant un peu, je me suis aperçu que près de 80% de l’huile d’olive consommée en France était directement ou indirectement d’origine espagnole. De nombreuses marques aux consonances bien françaises comme Puget, Lesieur, Maille,… vendent en fait de l’huile espagnole, qu’ils embouteillent en France. De nombreuses marques italiennes appartenant à de grands groupes espagnols peuvent contenir de l’huile espagnole embouteillée en Italie. La marque Carapelli, première marque italienne dans le monde, par exemple, appartient au premier groupe espagnol Deoleo. La production française, quant à elle, demeure anecdotique, essentiellement pour des raisons climatiques, fournissant rarement plus de 4% du marché français.

Enfin, alors que l’huile d’olive est un produit élaboré principalement en novembre, l’essentiel de la consommation française a lieu l’été. Et les centrales d’achats achètent massivement à cette période et écoulent leurs stocks sur le reste de l’année. Or, l’huile d’olive extra vierge de qualité est un produit dont les qualités gustatives se dégradent avec le temps. Conservée dans de bonnes conditions, une huile ne deviendra pas impropre à la consommation avant 5 ou 6 ans. Par contre, contrairement au vin, à partir du moment où elle est extraite, son goût va peu à peu s’estomper et les oligo-éléments bénéfiques pour la santé qu’elle contient s’oxyder et disparaître peu à peu. C’est donc en novembre, juste après la récolte et l’extraction, que les huiles d’olives sont les meilleures.

J’ai eu simplement envie de résumer et transmettre les résultats de toutes les recherches et analyses que j’avais effectuées et de les faire partager à d’autres amateurs d’huile d’olive sur mon site. Mon idée était aussi, qu’en faisant comprendre et bien connaître l’huile d’olive extra vierge, cela donnerait peut-être envie à des gens comme moi, qui au début ne connaissaient rien, de consommer plus ce produit et surtout demander plus de qualité et de goût. Sur la page d’accueil du site, j’ai eu l’idée de poser les questions que je me suis moi-même posées spontanément sur l’huile d’olive.

Vous avez un site purement informatif www.huiledoliveextravierge.com et un autre où vous proposez les produits que vous vendez www.tierradeluz.fr. Pourquoi ne pas avoir rassemblé les 2? Pourquoi avoir créé ce site d’information? Les sites comme celui de l’AFIDOL (Association Française Interprofessionnelle De l’OLive) ne suffisent pas?

YS: Le site l’AFIDOL –www.huiles-et-olives.fr- est excellent, mais c’est un site français sur l’huile d’olive extra vierge française, donc concerne 4% du marché! C’est limité… En fait, il existe très peu de sites sur l’huile d’olive extra vierge qui ne soient ou vendeurs de leurs produits ou spécialistes sur l’huile d’olive extra vierge d’un pays en particulier. Il y avait www.passionolive.com qui a disparu.
Désormais, à part www.huiledoliveextravierge.com, je ne connais que le vôtre : www.jusdolive.fr.

J’ai créé le site www.huiledoliveextravierge.com avant de prendre la décision de lancer le projet Tierra de Luz. Transmettre mon expérience gustative à propos de l’huile d’olive extra vierge et ce que j’ai appris sur le sujet était ma première motivation. C’était une sorte de loisir sans but lucratif.

Mon idée a toujours été de faire un site neutre, le plus objectif possible sur le monde de l’huile d’olive extra vierge sans privilégier un pays d’origine par rapport à un autre. Il était essentiel pour moi que cela ne soit pas un site vendeur. Même actuellement, alors que je suis en train de démarrer mon activité commerciale www.tierradeluz.fr, j’essaye au maximum de séparer les deux activités, faire une sorte de « chinese wall ». Il doit y avoir maximum 3 bandeaux Tierra de Luz sur le site www.huiledoliveextravierge.com, alors qu’il doit y avoir près d’une centaine de pages. Et le but du site n’est vraiment pas de promouvoir les produits Tierra de Luz.

Je voulais également proposer dans le site www.huiledoliveextravierge.com une approche différente sur l’huile d’olive extra vierge, sortant des carcans de l’approche française (« fruité vert », « fruité mûr », « fruité noire ») qui n’a rien d’universel, et d’autres contaminations marketing subjectives. C’est là que j’ai pensé à segmenter les huiles d’olive en fonction de 3 principaux types de goûts : intense, aromatique, douce. Dans ma rubrique sur les variétés, plusieurs variétés de plusieurs pays sont présentées et pour chacune d’elle, il y a un pictogramme de couleur indiquant le type : rouge/intense, bleu turquoise/aromatique, jaune pâle/doux.

index

C’est en concevant le site www.huiledoliveextravierge.com que j’ai eu l’idée du projet Tierra de Luz.

JD: Quelle est votre stratégie de distribution et dans quel type de points de vente, pouvons-nous trouver vos produits?

YS: Mon objectif est de distribuer dans des circuits alternatifs, des petites chaînes bio, gourmet, les marchés, des grossistes B2B. J’essaye de trouver des modes de distribution permettant de réduire les coûts de distribution et d’intermédiation et rendre le prix de vente consommateur beaucoup plus accessible.

Je commence à peine à commercialiser et, pour le moment, mes produits sont vendus dans certains points de vente et sites à l’essai, mais pas encore « distribués ». On peut les trouver également sur les marchés des Sablons à Neuilly, de Maubert et Place Monge dans le 5ème arrondissement à Paris. Ils sont vendus à des restaurants pour la cuisine, il y a 2 projets en cours pour que l’huile soit proposée en salle aux clients pour agrémenter des tapas. Sinon, je suis en cours de référencement auprès de quelques petites chaînes, dont je ne peux donner le nom pour le moment.

——————————————————————————————————————

Retrouvez Terra de Luz sur guide.jusdolive.fr

 

Le Guide de Jus d’olive répertorie tous ceux qui cuisinent, produisent, vendent, …, de l’huile d’olive vierge extra et produits & services dérivés. Pour s’inscrire, c’est simple (et gratuit), il vous suffit de remplir ce formulaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *