L’huile d’olive a-t-elle une date de péremption?

dluo huile d'olive
photo: DirectodelOlivar.com

Vous vous êtes peut-être demandé un jour si l’huile d’olive a une date de péremption et s’il est possible de la consommer une fois la DLUO -la date limite d’utilisation optimale- dépassée.

La réponse est que l’huile d’olive ne se périme pas, mais a une date de consommation optimale. Cette date peut être plus ou moins fiable et va dépendre aussi de la façon dont le produit a été conservé. Nous vous racontons ici comment cette date est fixée et dans quelles conditions elle peut perdre de sa pertinence.

La date de péremption d’un aliment

C’est la date à partir de laquelle il peut y avoir un risque pour la santé du consommateur, de sorte que dans aucun cas le produit devrait être consommé après cette date. Il est plus prudent de le jeter à la poubelle pour éviter tout type d’intoxication. Il existe une réglementation européenne pour que la date d’expiration soit clairement identifiée su l’étiquette des produits périssables comme la viande, le poisson, etc..
L’huile d’olive n’est pas considéré comme un aliment périssable et dans ce sens ne présente aucun risque pour la santé.

La date limite d’utilisation optimale de l’huile d’olive

Cependant, alors que l’huile d’olive « expirée » ne représente aucun risque pour la santé, il est vrai qu’elle se détériore au fil du temps. Il est donc obligatoire de mettre une date limite d’utilisation optimale -DLUO- sur l’étiquette, après laquelle, l’entreprise qui met en bouteille -ce n’est pas forcément le producteur- ne garantit plus que le produit a maintenu ses propriétés intactes et sa qualité originelle.

C’est l’entreprise qui met en bouteille, qui indique la DLUO sur la bouteille, et celle-ci n’est pas forcément liée à la date de récolte. Cela veut dire que l’huile d’olive vierge extra qui a une DLUO de 1 an, peut venir de la dernière récolte, peut avoir 1 an et même 2 ans. Comment cela est-il possible? Malheureusement pour l’huile d’olive c’est un produit où l’on spécule encore beaucoup et où la fraude existe…

Certaines entreprises  stockent le produit en vrac dans de grandes cuves. Dans ces cuves, l’huile stockée peut être mélangée avec d’autres huiles, avec d’autres huiles plus intenses pour donner plus de fruité, … Lorsque l’huile d’olive est mise en bouteille au bout d’un certain temps, ils décident de la DLUO, qui peut osciller entre 1 et 2 ans depuis le jour de la mise en bouteille (et non de la récolte!). Pour éviter ses péripéties, la date de récolte devrait être obligatoire sur l’étiquette.

Comment savoir si l’huile est consommable?

Telles que sont étiquetées aujourd’hui la plupart des huiles -où l’année de récolte n’est pas indiquée- nous ne pouvons pas le savoir avant de la goûter.
Évidemment, la première chose que l’on doit vérifier est que l’on est bien dans la DLUO. Mais malheureusement pour nous, l’huile peut avoir rancit et n’être plus de la première fraîcheur. Dans ce cas, il est possible d’utiliser l’huile pour une friture ou pour une recette maison de cosmétique 10 Astuces pour utiliser l’huile d’olive en cosmétique, afin de ne pas transmettre les arômes désagréables de l’oxydation au plat.

D’autre part, il est recommandé de ne pas prendre de risque à acheter des packagings transparents dans un supermarché, exposés à la lumière directe et à la chaleur dans le rayon. La meilleure solution est d’acheter un emballage opaque et de préférence qui a été stocké dans un endroit à l’abri de la lumière et de la chaleur et dans son carton; ces éléments accélèrent l’oxydation et détériorent le produit.  Elle prend soin de toi, prend soin de ton huile d’olive vierge extra! 

L’huile d’olive ne se périme pas

Donc en résumé l’huile d’olive ne se périme pas, mais avec le temps, et surtout avec de mauvaises conditions de conservation, elle perd de ses arômes agréables et de ses propriétés nutritionnelles pour laisser place à d’autres composants moins agréables. La meilleure façon de conserver l’huile est une fois mise en bouteille de la protéger de la lumière et de la maintenir à une température constante – ni trop chaud, ni trop froid. C’est important également d’éloigner l’huile du contact de l’air (utilisez des emballages hermétiques),troisième ennemi du rancissement de l’huile.

Certaines huiles sont de part leur composition plus sensibles aux mauvaises conditions de stockage. Elle sont moins riches en polyphénols, les antioxydants naturels par excellence, et s’oxydent avant. C’est le cas par exemple de la variété arbequina qui perdra ses propriétés avant la variété Picual.

Une valeur sûre est d’acheter une huile de la dernière récolte! On parle d’un jus d’olive qui comme tout jus de fruit ne se bonifie pas avec le temps!

[source: Cet article est disponible en español sur le site web de directodelolivar.com ¿El aceite de oliva caduca? ]

6 commentaires

  1. nectar dit

    Lorsque l’huile d’olive est mise en bouteille au bout d’un certain temps, ils décident de la DLUO, qui peut osciller entre 1 et 2 ans depuis le jour de la mise en bouteille (et non de la récolte!). Pour éviter ses péripéties, la date de récolte devrait être obligatoire sur l’étiquette.

    Article pertinent et réel. Beaucoup de touriste se font avoir et malheureusement ils n’y connaissent
    Pas grand chose! Moi même j’ai du mal a trouver des huiles de dernieres recoltes. Fo bien qu ils vident leurs stocks. Les huiles de dernieres sont pour les privilégiés pas pour le lambda. Trop d arnaques pour l huile d olives.
    Il y a deux ans, j’ai envoyé un courrier a un syndicat d huile sensé promouvoir et defendre l AOP d une region. La conclusion de mon courrier etait la date de recolte qui devrait etre obligatoire. Pas de reponse!
    Voila.

    • aglandau dit

      sachant que les recoltes en france se font entre octobre et décembre, il est evident qu si vous achetez vos bouteilles d’huile en verre transparent exposées en plein soleil sur le marché l’été ……… dont vous ne connaissez pas l’origine ??? alors privilégiez les moulins et producteurs locaux, et il en de meme pour les olives ……. car là cà n’est pas top du tout …. sur les marchés à touristes .
      bien à vous

    • aglandau dit

      réponse à Nectar concernant votre « date de récolte obligatoire » : si je récolte le vendredi, le samedi et le dimanche et que je fais triturer le lundi, vous voulez que je mette quoi ?????? à priori vous n’êtes ni oléiculteur ni oléologue .

      N’hèsitez pas à poser vos questions aux professionnels ou passionnés. Il n’y a pas de péripétie et prenez le temps de visiter les moulins et oléiculteurs qui vous feront partager leur passion et leur amour de cet arbre magnifique
      vous mentionnez un syndicat d’huile sensé promouvoir une AOP, laquelle ? et quelle ont été les questions et les réponses.
      cordialement

  2. nectar dit

    Aie… aie… aie… Aglandau…Ne nous emmêlons pas les rameaux…
    Je parlais d’étiquettes de récoltes (date de récolte 2015,2016 etc…, mise en bouteilles, bref de la transparence). D’ailleurs, je n’ai absolument pas compris ce que vous vouliez me dire à part me citer la semaine presque complète !
    Sinon, je pense avoir visité, si mes souvenirs sont bons, peut-être plus d’une vingtaine de moulins (en amateur, bien évidemment) avec pour quelques uns des visites détaillées. Et puis, qqs conversations sur les marchés avec des connaisseurs, en particulier des  » oliverons ». D’autres conversations avec simplement des pseudos marchands d’huiles qui lorsque vous approfondissez un peu deviennent coincés!
    Pour le reste… je garderai cela pour moi et puis, je déteste les interrogatoires!
    Sinon, en ce qui me concerne, je reste un simple amateur d’huiles d’olives un petit peu éclairé qui veut éviter d’acheter de l’huile d’olive de +12 mois voire beaucoup + aux prix fort.
    Le vin ne m’aurai pas déranger mais l’huile si…
    Allez zou… Aglandau… mettez un peu d’huile dans votre moulin ! Cordialement

    Nectar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *