Une huile chinoise dans le palmarès OLIVINUS 2019

Aucune description de photo disponible.
Copyright © 2019 OLIVINUS – Concurso Internacional de Aceite de Oliva Virgen Extra.

Peu courant une huile d’olive chinoise s’est glissée dans le palmarès d’un concours international. L’huile Olivoilà de l’entreprise Yihai Kerry Investments Co. Ltd a remporté le prix de la meilleure monovariétale dans le palmarès OLIVINUS 2019, concours International qui a lieu chaque année dans la province de Mendoza en Argentine. Grande surprise tout d’abord la chine productrice d’huile d’olive et deuxièmement la chine productrice d’huile d’olive vierge extra de qualité capable de gagner une médaille dans un concours international et de rivaliser avec des huiles espagnoles, italiennes, .. L’introduction de la culture de l’olivier est très récente comparé à l’histoire de l’huile dans le bassin méditerranéen.

Histoire de l’olivier en Chine

L’introduction de l’olivier en Chine a eu lieu il y a deça 60 ans avec un succès modéré jusqu’à aujourd’hui.

Après quelques essais ces dernières années, le gouvernement chinois a impulsé de nouvelles plantations d’oliviers (soit disant pour pallier à la pauvreté dans des zones rurales) dans les provinces de Gansu et Sichuan entre autres; Situées entre les latitudes 30º et 45º qui couvre aujourd’hui une superficie de 54.820 hectares.

Dans les années 70 avec l’aide de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), la Chine a introduit de nouvelles variétés et d’une oliveraie expérimentale.

La vallée du fleuve Bailong, où se situe la ville de Longnan, présente les caractéristiques climatiques les plus proches de celles du bassin méditerranéen et est donc la plus favorable à la culture de l’olivier en Chine, puisque les précipitations estivales sont plus rares que dans le reste des zones de production, même si elles restent supérieures à celles de l’Espagne. La Chine a planté 59 millions d’arbres dans la vallée de la rivière Bailong (autant qu’en Andalousie) et l’Espagne regarde ce géant asiatique avec une certaine crainte. China, a por el aceite: suma ya tantos olivos como la provincia de Jaén

Bien que les latitudes entre le bassin méditerranéen et cette partie de la Chine soient similaires, on trouve en Chine un climat très différent allant du subtropical semi humide dans les provinces de l’intérieur jusqu’au climat subtropical de mousson sur la côte. Ces différences thermiques et de pluviométries supposent une grande limitation.

Le niveau de technique en agronomie de l’olivier est insuffisant, ce qui se traduit aujourd’hui par une faible production. Le manque de connaissances dans la gestion de l’élagage (les arbres acquièrent de grandes dimensions, ce qui empêche un bon éclairage et une bonne ventilation) ajouté à une humidité élevée, favorise le développement de maladies, qui sont aujourd’hui un problème majeur.

Palmarès complet OLIVINUS 2019,

 

Sources : El cultivo del olivo en China par Mercacei https://www.mercacei.com/noticia/48247/actualidad/el-cultivo-del-olivo-en-china.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *