L’olivier et son huile, un dossier à déguster dans la revue Quatre-Temps

 


L’huile d’olive s’apprécie maintenant comme le vin. On y décèle des flaveurs d’amande, de feuilles vertes ou de brûlé, entre autres, et les connaisseurs se rassemblent dans des championnats mondiaux de dégustation. Aussi populaire des nutritionnistes, qui lui reconnaissent des vertus antiimflamatoires, l’huile d’olive a le vent dans les voiles. Pas suprenant, donc, que la culture de l’olivier dépasse aujourd’hui largement la Méditerannée! Pas surprenant non plus que les méthodes culturales se développent! Le temps d’un dossier, Quatre-Temps vous invite à découvrir le monde de l’huile d’olive et à en apprendre un peu plus sur l’arbre qui la produit… apparemment immortel!

Un univers d’arôme et de sensations

Toutes semblales, les huiles d’olive? Détrompez-vous!

De l’arbre jusqu’à la bouteille, l’huile de ce petit fruit développe une étonnante gamme d’arômes. Découvrez-en quelques facettes sous la plume du journaliste André Dumont, qui signe un article fort intéressant dans le dossier de décembre, sur l’olivier et son huile.

C’est en mai dernier que j’ai échangé avec André Dumont sur l’huile d’olive et ses particularités sensorielles, son goût et ses odeurs.  Un extrait: « Avec le vin, nous sommes passés des vins de table aux grands crus. L’huile d’olive est en train de suivre un parcours semblable. Il y a un renouveau d’intérêt pour les cultivars autochtones, et il se fait énormément de recherche sur les aspects nutritifs et gustatifs», rapporte Cécile Le Galliard.

Lire l’article complet : Gout_QT-DEC2017-3.pdf

 

Un texte de André Dumont, tiré de la revue québécoise Quatre-Temps, Volume 41, numéro 4 L’Olivier et son huile

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *