L’oléiculture en Italie

italie huile d'olive region de l'huile d'olive
L’Italie du goût – Les 20 régions italiennes

La 105 e session du Conseil des Membres du COI se tiendra à Rome (Italie) du 23 au 26 mai prochain. Pour l’occasion le Conseil Oléicole International dresse le portrait de l’oléiculture en Italie. Retrouvez le texte complet dans la NEWSLETTER d’AVRIL 2017

Les zones de production de l’huile d’olive

Les zones oléicoles les plus importantes du pays sont la région des Pouilles (45 % de la superficie oléicole totale), suivie de la Calabre (19 %), de la Sicile (10 %), de la Campanie (7 %), du Latium (5 %), de la Toscane et de la Sardaigne (3 % respectivement) et de la Basilicate et de l’Ombrie (2 % respectivement). L’olivier est également cultivé dans les régions du Molise, de la Ligurie, des Marches et de la Vénétie.

Les variétés italiennes d’olive

Bien que l’Italie compte plus de 500 variétés d’olivier, seules 45 d’entre elles sont utilisées pour produire plus de 90 % de l’huile d’olive italienne. La production d’huile d’olive est concentrée à 80 % dans trois régions du pays : les Pouilles, la Calabre et la Sicile, où les variétés les plus diffusées sont la Coratina , l’ Ogliarola et la Cellina di Nardò dans les Pouilles ; la Carolea , la Cassanese et l’ Ottobratica en Calabre ; et la Biancolilla , la Cerasuola , la Moresca , la Santagatese et la Tonda Iblea en Sicile (ces deux dernières sont des variétés à double aptitude et servent aussi bien à l’extraction de l’huile qu’à la confiserie des olives de table). Parmi les autres variétés italiennes importantes d’olives à huile, on citera la Frantoio , la Leccino , la Moraiolo , la Taggiasca , la Canino et la Dolce Agogia . Les varietés Bella di Cerignola , Nocellara del Belice , Ascolana tenera , Giarraffa , Sant’Agostino et Santa Caterina sont utilisées pour la confiserie d’olives de table. On les trouve principalement dans les régions des Pouilles et de la Sicile. Elles couvrent près de 70 % de la production italienne d’olives de table.

Le marché de l’huile d’olive en Italie

La culture de l’olivier est une activité importante pour l’Italie. Elle représente en effet 3.151 Mio €, et 2,4% de la valeur de la production agricole. On compte près de 5000 huileries, 10 raffineries d’huile d’olive et 38 unités d’extraction d’huile de grignons d’olive.

La production

Si l’on analyse l’évolution du secteur oléicole italien au cours des 50 dernières années, on peut observer que la production d’huile d’olive a diminué à partir de la campagne 2004/05. Après avoir atteint un niveau record de 879 000 t, la production commence à chuter fortement pour atteindre des niveaux moyens proches de 190 000t (sans compter la campagne oléicole catastrophique de 1990/91 qui n’avait donné que 163 300 t d’huile d’olive). Selon les estimations, la campagne 2016/17 ne devrait pas atteindre plus de 190 000 t, ce qui supposerait une diminution de 60 % par rapport à la campagne précédente, en raison notamment des mauvaises conditions climatiques et de maladies affectant l’olivier dans certaines régions du pays.

La consommation

La consommation moyenne par personne et par an est aujourd’hui de 9,1 kg. En termes de qualité de produit, on notera que 65 % de l’huile d’olive produite en Italie en 2015/16 appartient à la catégorie huile d’olive vierge extra, 30% huile d’olive vierge lampante et 5 % à la catégorie huile de grignons d’olive. Graphique ci-desous Top 10 des consommateurs d’huile d’olive (en millier de tonnes) de 2012 à 2014.

Top Ten Consumers of OO in volume (thousand tons) from 2012–2014
Extrait du livre « The Seven Wonders Of Olive Oil »

Les exportations

En 2015/16, , les exportations italiennes d’huile d’olive ont augmenté de 5 % par rapport à la campagne précédente, avec un total de 387 366,4 t, dont 60 % correspondent à des exportations extra-UE.  29 % ont eu lieu vers les États-Unis, 6 % vers le Canada et le Japon respectivement et 2 % vers l’Australie. l’Australie Le reste des exportations (40 %) correspondent à des ventes intra-communautaires, en particulier à l’Allemagne (11 %), à la France (8 %), à l’Espagne (6 %) et au Royaume-Uni (3 %).

 

La 105 e session du Conseil des Membres du COI se tiendra à Rome (Italie) du 23 au 26 mai prochain. Pour l’occasion la lettre d’information du COI dresse le portrait de l’oléiculture en Italie. Le contenu provient exclusiement de cette newsletter. Retrouvez le texte complet NEWSLETTER du COI- AVRIL 2017-spéciale Italie

 

[Sources: Carte des régions L’Italie du goût – Les 20 régions italiennes, Newsletter du mois d’avril COI 2017]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *