Le beurre mauvais pour la santé

le beurre mauvais pour notre santé

Le beurre serait mauvais pour notre santé selon une étude financée par l’industrie du beurre elle-même!

Ce n’est pas courant qu’une étude commanditée par une industrie aille à son encontre. Outil marketing par excellence pour redorer l’image d’un produit, ces études financées par les industries de l’agroalimentaire ne laissent pas la place aux mauvaises nouvelles ou au hasard. Mais pour le beurre le résultat est tombé : Hausse du cholestérol total et du LDL, le mauvais cholestérol. Ce résultat est à regardrer de près pour les personnes hypercholestérolémiques qui devraient garder leur consommation de beurre au minimum. Pour le reste de la population – comme d’hab – en petit quantité, avec modération, cru, un peu de beurre sur ses tartines le matin, cela n’a rien de grave!

L’ÉTUDE

La Fondation danoise de recherche pour l’exploitation laitière a financé une étude sur le beurre dans l’espoir de revaloriser l’image de cet aliment. L’étude publiée en juillet dans le « American Journal of Clinical Nutrition » conclut que même consommé avec modération, le beurre entraîne une hausse du taux de cholestérol et du LDL dans le sang, bien plus qu’avec des alternatives telles que l’huile d’olive.

« Butter increased total and LDL cholesterol compared with olive oil however resulted in higher HDL cholesterol than habitual diet. » (American Journal of Clinical Nutrition)

LDL AUSSI APPELÉ MAUVAIS CHOLESTÉROL

Le cholestérol est une graisse apportée pour un tiers par l’alimentation et aux deux tiers fabriquée par le foie, il est transporté dans le sang par l’intermédiaire de protéines, les lipoprotéines. Il en existe deux sortes : les LDL, qui ont pour nom les low density lipoprotein et les HDL, les High Density Lipoprotein.

Lorsque les taux sont normaux, le cholestérol assure la protection de nos artères en leur donnant souplesse et force. Les HDL (High Density Lipoproteins), connues sous le nom de « bon cholestérol », récupèrent le cholestérol en excès et le ramènent au foie où il est transformé avant d’être éliminé. Les LDL (Low Density Lipoproteins), transportent le cholestérol du foie vers toutes les cellules. Quand il y a un dérèglement, les LDL-cholestérols s’accumulent et peuvent contribuer à la formation des plaques qui peu à peu bouchent les artères.

60 à 80% du cholestérol dans le sang est associé aux LDL. Une augmentation de mauvais cholestérol (LHD) et une diminution du bon cholestérol sont donc des facteurs de risques de voir survenir une plaque d’athérome, à l’origine de maladies cardiovasculaires, d’impuissance, d’accident vasculaire…

IL Y A QUOI DANS LE BEURRE?

Il est riche en vitamine A. Il contient également de la vitamine D et de la vitamine E. Avec plus de 730 kcal pour 100 g, il est très énergétique. Le beurre contient 63 % d’acides gras saturés, 26 % d’acides gras mono-insaturés et 3,7 % d’acides gras poly-insaturés (source wkipedia).

GRAS SATURÉS

Les gras saturés représentent environ 60 % à 65 % des matières grasses du beurre. Ces derniers influenceraient à la hausse le cholestérol total et le cholestérol LDL (« mauvais cholestérol »). De plus, les acides gras saturés pourraient augmenter légèrement ou ne pas avoir d’effet sur le cholestérol HDL (« bon cholestérol »). Ces effets sur les lipides sanguins seraient différents selon le type d’acides gras saturé (chaîne courte, moyenne ou longue). Les acides palmitique, myristique et laurique, trois acides gras à chaîne moyenne, influenceraient davantage le taux de cholestérol LDL. Ces derniers représentent environ les deux tiers de la quantité de gras saturés du beurre.

 

Sources: Le beurre est mauvais pour la santé, selon une étude financée… par l’industrie du beurre (www.slate.fr), #Santé L’industrie du beurre finance une étude scientifique pour en redorer le blason sur le plan sanitaire… c’est raté (www.tempsreel.nouvelobs.com)I Photo Flickr creative commons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *